Mon questionnaire de Proust

Le principal trait de mon caractère : l’optimisme

La qualité que je préfère chez un homme : la droiture

La qualité que je préfère chez une femme : la fidélité

Ce que j’apprécie le plus chez mes ami-e-s : leur présence chaleureuse à mes côtés

Mon principal défaut : l’impatience

Mon occupation préférée : lire et écrire

Mon rêve de bonheur :  une République fraternelle et un monde heureux et pacifique

Ce qui serait mon plus grand malheur : être seul au monde

Ce que je voudrais être : utile aux autres

Le pays où je désirerais vivre : il y a tant de pays et de peuples que j’aimerais découvrir ou redécouvrir… (parmi quelques-uns l’Italie, la Grèce, Cuba, le Pérou, les pays de l’Amérique Latine, le Canada) mais je me sens bien aussi dans le mien !

La couleur que je préfère : j’aime surtout les alliances de couleurs, entre harmonie et contraste qui symbolisent la beauté de toute chose, comme le disait un certain VATTEL, ce grand artiste français du temps de LOUIS XIV. L’alliance entre le rouge et le vert exprime l’écosocialisme, celle du bleu et du jaune symbolise une région que j’adore, où j’ai eu la chance de vivre quelques années, la Côte d’Azur ; l’alliance entre le vert et le jaune m’évoque l’été, la saison que je préfère ; l’alliance entre le vert et le blanc m’évoque l’élégance et le raffinement ; l’alliance entre le jaune et le marron m’évoque la savane, le désert, deux territoires de toute beauté ; l’alliance entre le jaune et le rouge m’évoque le coucher de soleil, ce moment où le ciel s’embrase ; l’alliance entre le bleu et le vert m’évoque un paysage bucolique et ce sont les couleurs du drapeau de deux de mes départements préférés, la Loire-Atlantique où je vis désormais depuis avril 2012, et la Charente Maritime, un autre département enchanteur…

La fleur que j’aime : pourquoi une seule ? L’oeillet rouge symbolisant la révolution portugaise de 1973, la rose – notamment la rose trémière, le lys blanc, la fleur de Strelitzia, la tulipe et tant d’autres…

L’oiseau que je préfère : celui qui ose venir se poser sur ma main… mais j’ai un intérêt marqué pour les perroquets…

Mes auteurs favoris en prose : LA FONTAINE pour ses « Fables », LA ROCHEFOUCAULT pour ses « Maximes », LA BRUYÈRE pour ses « Caractères », LACLOS pour ses « Liaisons Dangereuses »…

Mes auteurs favoris en vers : MOLIÈRE pour toutes ses pièces, BEAUMARCHAIS pour « Le Mariage de Figaro », Edmond ROSTAND pour « Cyrano de Bergerac »…

Mes poètes préférés : hélas je n’ai pas beaucoup de culture poétique…je ne sais que répondre!

Mes héros dans la fiction : le roi Arthur de la série Kaamelott pour son humanisme en une époque cruelle et son humour décalé par rapport à la période médiévale, le chevalier Danceny dans les Liaisons Dangereuses pour la sincérité et l’innocence de son amour pour Melle de Volanges, les Trois Mousquetaires et Cyrano de Bergerac pour leur panache, Tintin pour son ingénuité…

Mes héroïnes dans la fiction :

pour ce qui est de la fiction littéraire: Antigone pour son combat célèbre, « la Présidente de Tourvel » dans les Liaisons Dangereuses pour son innocence…

pour ce qui est de la fiction cinématographique ou télévisuelle : Audrey HEPBURN dans « Vacances romaines »…

Mes compositeurs préférés : MOZART pour toute son oeuvre, VIVALDI pour ses « Quatre Saisons », BEETHOVEN pour ses « Symphonies », HAËNDEL pour sa « Musique d’eau » et le maître italien de l’opéra Giuseppe VERDI pour tous ses chefs d’œuvre, de « Rigoletto » au « Trouvère, d’ « Aïda » à « Nabucco »…, BERLIOZ pour « La Damnation de Faust »…

Mes peintres préférés : je ne suis pas très cultivé en peinture…les grands peintres italiens comme BOTICCELLI et MICHEL-ANGE…

Mes héros dans la vie réelle : les membres de mon entourage et tous ceux qui font avancer les grandes causes de l’humanité…

Mes héros dans l’Histoire : tous ceux qui ont eu le courage de dire « Non » quand il était nécessaire de s’opposer à des décisions iniques, tous ceux qui ont prôné l’humanisme à travers les âges, tous ceux qui ont fait progresser l’humanité dans toutes ses dimensions, tous ceux qui m’ont appris à penser… Quelques noms au hasard parmi bien d’autres que je ne pourrai pas citer ici: Socrate, l’empereur Hadrien, Périclès, le Christ, ROBESPIERRE, Jean JAURÈS, Jules FERRY, le général de GAULLE, le mahatma GANDHI, le pasteur Martin LUTHER-KING, le Président des États-Unis John Fitzgerald KENNEDY et ses frères Bobby KENNEDY et Ted KENNEDY, le président des États-Unis Abraham LINCOLN, Victor SCHÖELCHER ce héros français de l’anti-esclavagisme, le Premier Ministre assassiné d’Israël, Yitzhak RABIN, Robert BADINTER, le procureur de La Nouvelle Orléans dans les années 60 Jim GARRISON, COLUCHE et tant d’autres, poètes, acteurs politiques et sociaux illustres ou anonymes…

Mes héroïnes dans l’Histoire : Olympe de GOUGES, Louise MICHEL, Rosa LUXEMBOURG, Émilienne MOPTY, Rosa PARKS, la princesse Diana…

Ce que je déteste par-dessus tout : le mensonge, la lâcheté, la trahison, l’égoïsme, la méchanceté, la cruauté, l’absence de compassion ou de pitié…

Personnages historiques que je méprise le plus : je n’aime pas mépriser qui que ce soit mais je déteste évidemment un certain nombre de mauvais génies :

–      tous les monstres de notre Histoire, PINOCHET, Saddam HUSSEIN, MOBUTU, ou HITLER, STALINE, Pol POT, Mao TSÉ-TOUNG…

–      tous ceux qui agissent en leur nom en conscience de leurs actes ;

–      tous ceux qui cherchent, ont cherché et chercheront, partout dans le monde, à décider à la place des gouvernants légitimes, à imposer une loi injuste ou à conserver le pouvoir au sein de très puissantes organisations, le plus loin possible du peuple ;

–      tous ceux qui, en Amérique, ont contribué à faire de ce pays qui était « le plus bel espoir sur Terre » selon le Président Abraham LINCOLN, un État policier et un Empire malfaisant, fauteur de troubles et de guerres ;

–      tous ceux qui, au sein de la CIA, du Mossad, de la DGSE ou d’ailleurs, ont assassiné au nom des démocraties tout en refusant de le reconnaître, ont renversé des gouvernements élus, ont pratiqué la torture, les armées qui se sont rendues coupables de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité et celles qui multiplient les dommages collatéraux sans que cela ne les émeuve ou ne les fasse changer d’attitude…

Le fait militaire que j’admire le plus : je ne crois pas pouvoir « admirer » un fait militaire, je suis un humaniste et donc opposé à la guerre. Si elle devient nécessaire, je ne peux que m’y résoudre mais je ne peux pas admirer tel ou tel fait d’armes… Je citerai quand même le Débarquement de juin 1944 qui a contribué à restaurer la France républicaine et démocratique mais à quel prix pour les soldats américains, britanniques, canadiens et autres ! Le sacrifice gigantesque des Russes à Stalingrad qui a permis de renverser la donne et de vaincre les Nazis.

La réforme que j’estime le plus : j’en citerai trois : l’abolition de la peine de mort, l’abolition de l’esclavage, le suffrage universel direct…

Le don de la nature que je voudrais avoir : la clairvoyance et la sagesse…

Comment j’aimerais mourir : au service d’une belle cause pour l’humanité…

État présent de mon esprit : plein d’espoir de voir le monde aller mieux…

Fautes qui m’inspirent le plus d’indulgence : la bêtise, l’étourderie, l’erreur quand elle est reconnue par son auteur…

Ma devise : « Certaines personnes voient les choses comme elles sont et se demandent « pourquoi ? », moi je rêve de l’impossible et je me dis « pourquoi pas ? » (George Bernard SHAW, écrivain irlandais américain 1856-1950)

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s