Nouveau souffle – Par Baloo

Enfin libre !! Libéré de tout ce fardeau que j’ai porté en te voyant partir
En te regardant, impuissant, te détruire et nous fuir.
Libre de pouvoir espérer à nouveau ton avenir à nos côtés.
Oui je suis libéré de ce mal qui m’a rongé pendant des années.

L’inquiétude et la solitude en haut de ma tour d’ivoire
Tu les as connues, on l’a même partagé ensemble ce désespoir,
Sans s’écouter, sans se comprendre, sans se voir, sans y croire.
Dans ces errements que j’ai vécus, pendant ces insomnies, ces trous noirs
J’ai voulu aussi couler avec toi, à tes côtés par bêtise, par lâcheté.
Je ne sais pas pourquoi, je ne sais pas et à quoi bon d’abord
Pourquoi l’instinct de vie a été plus fort que l’instinct de mort.
La peur de me noyer ou tout simplement, encore, la lâcheté.

On n’est jamais tout à fait guéri, on a toujours peur de la rechute.
Mais toi et moi on le sait maintenant, faut s’méfier des mauvaises envies.
Tu peux vite te manger le sol si t’oublies les règles et ton parachute.
Y a pas d’intérêt à risquer la paralysie, souris plutôt à la vie.

Il m’a fallu du temps pour écouter, entendre et comprendre.
Faut pas s’enfermer dans ces putains d’tours, même si elle sont en ivoire.
Rien ne vaut l’échange, tu sais mon fils, l’échange ce n’est pas se vendre.
C’est simplement baisser sa garde, attendre, donner et un peu recevoir.

Je suis passé par toutes ces phases et crois moi le meilleur, c’est le partage.
Tu peux trouver que j’parle comme un livre, voire comme un vieux sage,
Je suis seulement heureux de te retrouver, avec ce mental que j’espérais.
Ces quelques années gâchées, rangeons les au placard, à tout jamais.

Oui je suis libre, libre pour te dire combien je tiens à toi depuis le début
Libre et soulagé de te voir te reconstruire et nous revenir.
Soulagé et fier de ton courage, je sais que tu va rattraper le temps perdu.
On n’ira pas place des Grands Hommes pour se retrouver dans dix ans,
Notre coin à nous, ce sera la place des vivants, des bons vivants.
Regarde mon fils, regarde là-haut, maintenant ils respirent.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s