Ambiance fin de règne…

Il y a une véritable ambiance de fin de règne moins de deux ans après l’élection d’un Président qui est sensé tenir cinq ans…

Comme le disait Mélenchon il y a quelques jours « ils vont tomber ».

C’est une évidence! La raclée de mars 2014 sera historique. Je suis convaincu non seulement que le PS n’a jamais encore connu ce qui va lui arriver (même l’essorage des Législatives de 1993 sera un triomphe en comparaison) mais qu’aucun parti n’a jamais connu ce qui se trame.

Je crois bien aussi que le PS partagera sa peine avec d’autres…L’UMP notamment! Peut-être que le machin qui unira les centristes de BAYROU et les faux centristes de BORLOO taillera quelques croupières à la droite classique.

Mais hélas, le FN sera un des grands gagnants. Pas besoin d’être un extralucide, ni un aigle en analyse politique, ni un expert en science politique pour voir ce qui va se passer. Des partis vont passer de vie à trépas en mars et ceux qui n’auraient pas encore eu le coup fatal en mars s’éteindront en juin, lors des Européennes.

Mieux vaut faire le bon choix! Moi, je serai avec le Parti de Gauche et avec le Front de Gauche en attendant que naisse le Front du peuple que nous allons nous efforcer d’édifier.

Lors des obsèques des défunts partis d’hier et d’avant-hier, seront portés en terre tous ceux, militants, cadres politiques et chefs de clans, petits ou grands, illustres ou anonymes, qui auront cherché à sauver leur cul en défendant l’indéfendable et en nous faisant croire à tous qu’ils agissaient pour le bien commun quand ils n’avaient à l’esprit que leurs intérêts partidaires ou personnels.

Le parti le plus coupable aujourd’hui est celui qui tient le pays. C’est le Parti Socialiste. On a déjà dit, il y a longtemps, que c’était un astre mort. Avant que Mélenchon ne le dise ces dernières semaines, un autre au moins l’avait écrit, Jean-François Kahn, dans un pamphlet au vitriol intitulé « Pourquoi il faut dissoudre le Parti Socialiste ». Je m’étais régalé à le lire même si je ne me retrouvais pas dans toutes les analyses de ce « centriste révolutionnaire ». Il avait raison. Il disait que ce parti ne servait plus à rien puisqu’il pensait comme la droite et agissait comme elle. Il disait qu’il fallait une vraie Gauche. Nous avons œuvré pour la faire renaître. C’est le Front de Gauche. Nous avons déjà une droite diverse, il ne sert donc à rien d’en avoir une autre, fut-elle appelée Parti Socialiste!

Le PS est bel et bien un astre mort. On le voit toujours car c’est la lumière de ses années de gloire qui nous donne l’impression erronée qu’il brille encore. Les astrophysiciens savent que les étoiles qui meurent sont perçues très longtemps après le moment où elles ont disparu. Parce que la lumière qu’elles ont engendrée circule dans l’univers des milliards de milliards d’années.

Le PS connait le même sort. Il est déjà mort depuis longtemps mais peu sont ceux qui ont perçu cette mort. Mais fort heureusement pour nous tous, le jour est proche où il va s’éteindre pour de bon. Lui ne brillera pas encore, fut-ce par procuration, pendant des années…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s