Au secours la droite risque de revenir! Vraiment? Et alors? Réflexions rapides à ce sujet

Je vais me faire des ami-e-s… Mais comme Cyrano, déplaire est mon vice.

On m’a souvent reproché, lorsque je tractais pour la Gauche d’opposition, la Gauche, la Vraie quoi, la seule d’ailleurs, que nous allions faire élire la droite. Il y aurait matière à expliquer que depuis un certain temps, nos électeurs ne sont plus vraiment les mêmes et qu’ils n’hésitent plus entre eux et nous. Comme l’a dit Gabriel Amard très récemment, dans une analyse qu’il a présentée, le PS et le PG et plus largement le FdG, le fossé est tel que la coupure est définitive. Donc que nous montions des listes à gauche ne nuit pas au PS car de toute façon les gens qui voteront pour nous n’auraient pas voté pour le PS si nous avions été absents.
C’était l’argument rationnel, objectif, dépassionné.

Maintenant, je vais utiliser celui plus polémique qui justifie aussi mon choix. Quand la gauche singe la droite, voire la dépasse dans la régression économique et sociale en même temps que sur la souveraineté populaire et la diplomatie, et en plus s’en fait une fierté (cf les propos du Président Hollande), eh bien je préfère l’original à la copie d’une part, et je me fais un devoir de chasser l’intrus à coup de pied au cul d’autre part. La droite est notre ennemie de classe et il est normal qu’elle défende les intérêts de ses mandants puisque la poursuite de l’intérêt général n’a jamais été à son programme. Mais quand a gauche, fut-elle socialiste ou assimilée, qui a pour mission de défendre le peuple et de lui offrir une vie meilleure, se complaît dans l’humiliation, la violence sociale, la provocation et l’arrogance, elle ne mérite que la mort politique. Et c’est ce qui est sur le point de lui arriver. Bon débarras!

Politique du pire? Non, le pire, ce n’est pas la droite mais la gauche de droite qui décourage le peuple de se battre et qui encourage la droite la plus réactionnaire à aller encore plus loin la fois suivante.

Saint-Nazaire peut passer à droite si la « gauche » est divisée comme elle l’est? Mais la « gauche » n’est plus là où on le dit. La Gauche, seuls la portent celles et ceux qui se situent en opposition de gauche au PS: PG, FdG, NPA, LO…

Le candidat Le Merrer (UMP-UDI-MODEM…) peut gagner sur l’éclatement des gauches? Je n’en ai pas peur. Si les roitelets qui se croient sur le trône pour encore des décennies sont destitués par le suffrage, une forme de libération interviendra car la seule opposition de gauche crédible sera alors la nôtre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s