L’édito de Siné – mai 2014

 » Ya pas mal de choses qui m’horripilent dans la vie, mais l’une d’entre elles qui me fout les boules grave, pour parler  » djeun », c’est le fait que nous n’arrivions pas à nous rassembler, à la gauche de gauche, pour chier dans la colle et foutre en l’air cette putain de Vème République ! Nom de dieu de merde, cela ne drvrait pas être si compliqué, bordel à cul ! Bien sûr les trotskards, qu’ils soient du NPA, de LO ou du PT, sont hyper casse-couilles, enculeurs de mouches et sectaires, mais les anars n’ont rien à leur envier, ils sont aussi vétilleux et bornés qu’eux ! Les communistes quand ils ne sont plus staliniens sont restés doctrinaires, intraitables, et sont toujours sûrs d’avoir raison. Et ce n’est pas les militants du Parti de Gauche, intolérants eux aussi, avec lequel ils ont fusionné pour accoucher péniblement du Front de Gauche, qui leur enlèveront leurs oeillères. Les écolos ne sont guère moins extrêmistes que tous ceux-là réunis et ont de surcroît, le cul entre une multitude de chaises, presque toutes bancales. Les cathos de gauche font peine à voir, partagés entre leurs génuflexions à la con et leurs convictions. Les partisans de la gauche socialiste ( sic ) sont écartelés entre leur déception et leur fidélité à ce parti dévoyé qui les encule à sec depuis longtemps. Le parti radical de gauche, lui, n’a que le nom et n’appartient même pas à cette nébuleuse ! Mais il faut rajouter à tous ces groupuscules les millions d’abstentionnistes dégoûtés de la politique qui restent au plumard ou vont taquiner le goujon, tous ceux qui dessinent un zob ou écrivent  » merde à celui qui le lira  » sur leur bulletin de vote avant de le balancer dans l’urne, et tous les non-encartés qui aimeraient cependant pouvoir faire connaître aussi leur révolte. Chaque parti a ses chapelles, chaque chapelle a ses adeptes, chaque adepte a son point de vue. Ils refusent tous d’en démordre et préfèrent s’étriper plutôt que d’abandonner, même provisoirement, l’une de leurs certitudes. Ils discutent, ratiocinent, ergotent et coupent les cheveux en quatre au lieu de se rassembler pour tondre l’immonde. Ils se chamaillent comme des mômes sous l’oeil amusé des capitalistes et des médias. C’est infantile ! C’est nul ! D’innombrables coups de pieds au cul se perdent  chaque jour ! ARRETONS ! Mettons de côté nos divergences, oublions notre égotisme, cessons de nous dénigrer, de nous tirer dans les pattes. Stop aux croche-pieds et aux procès d’intention. On a tous en commun le même but, à quelques poils de cul près : changer le plus vite possible et le plus radicalement cette société pourrie. Moins d’injustice, moins de pauvres, moins de riches, moins de droite, plus de liberté, plus d’égalité, plus de fraternité. Ensemble, on peut les envoyer dans le fossé ! Vite fait, bien fait ! On ne peut plus attendre ! Cela n’a que trop duré ! Ca urge ! Faut qu’ça pète !  « 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s