Parlons maintenant de politique – Par « Carnets Singuliers »

Le but du « jeu », c’est quoi ?

Actuellement, dans le Front de gauche (ou ce qu’il en reste factuellement), l’urgence est de renouer des liens, via des pratiques sur le terrain, entre des militantes et militants qui veulent faire avancer les choses.
Et pas chercher la poutre dans l’oeil du voisin. Nous avons besoin de Ensemble, nous avons besoin du parti de gauche. Nous avons besoin de camarades de Garrido et jean-luc mélenchon (certains disent avoir des liens forts avec lui et pourrissent ce que le bonhomme tente de construire, comprendra qui pourra).

Quant au PCF, les choses sont bien plus compliquées. TRES compliquées.
Sa stratégie à géométrie variables lors des dernières séquences électorales nous a tous mis dans la m… !
Si nous pouvons espérer construire un nouveau mouvement et une vraie force de rupture, ce sera évidemment en rupture franche et claire avec le PS.
Et cela quelque qu’en soit le coût électoral dans une première phase. Que l’on perde des maires, des députés, des sénateurs. (et en fait, on peut plutôt en gagner, repensez à celles et ceux qui nous disaient : allez, rompre avec le PS c’est de la folie, en leur collant au derrière, on va enfin sortir le FDG de l’ornière » ! On a vu ce que cela a donné !!

Dans cet enjeu de clarification par rapport au PS, on ne peut pas dire que le PCF nous aide beaucoup. On ne peut pas dire que les brillantes (humour) déclarations de Chassaigne sur la SNCF permette au Front de gauche de gagner en crédibilité à la base.

D’ailleurs, au passage, on se demande ce qu’est ce bidule de groupe de députés (alliés au outre mer pour faire un groupe) et qui parfois s’exprime en FDG, parfois en GDR (ce qu’il est). Et, encore pire que pire, où certains membres (PC, Patrice Carvalho ) refuse de voter la loi en faveur du mariage pour tous.

La question ensuite, c’est celle de l’hétérogénéité du PCF. Et des forces militantes réelles.

Heureusement pour nous tous, tous les membres du PCF ne sont pas des stals, loin s’en faut. Je suis personnellement en lien avec de nombreux militants du PCF, sincères. Des praticiens de la lutte sociale et pas des leaders auto proclamés verbeux. Des militantes et des militants qui actuellement en ont ras la casquettes des conneries de leurs mandatés et de leurs députés. Tiens, qui va faire un bel article sur la crise actuelle dans le PCF dans les colonnes de Regards, la fabrique de la politique ?

Plus sérieusement,
Les collectifs Front de gauche sont le seul cadre où l’on peut développer aujourd’hui cette force dont nous avons tant besoin.

Et pour cela, je le redis, j’insiste, je persiste, je signe, il faut bannir toute tentatives d’opposer des organisations contre des organisations. des centaines, des milliers de militantes et militants, du PCF, du PG, de Ensemble sont prêts à frayer de nouveaux chemins.

Bien sûr, les choses ne sont jamais simples.

il faut se mettre d’accord sur ce qui nous rassemble, sur le terrain, sur des revendications politiques et sur la poursuite du travail autour de « l’humain d’abord ». Il ne suffit pas de sauter comme des cabris en criant « 6eme république, 6eme république », encore faut-il esquisser des pistes. (lire les ateliers des carnets singuliers sur ce point : http://lescarnetssinguliers.blogspot.fr/ )

Pour continuer un peu en vrac, et sur les problèmes de fonctionnement. Oui, le PG est jeune, et Ensemble aussi. Les problèmes de structuration sont évidents. Inutile, stupides, débiles d’en faire ses choux gras. Au contraire, militant de Ensemble, je me solidarise de tous mes camarades (et je dis mes camarades au sens FDG) du parti de gauche qui veulent surmonter leurs difficultés. Nous le savons tous. J’ai perso 30 ans de pratiques syndicales et politiques : la pratique démocratique est toujours un combat permanent.

Alors quoi…?, autour d’objectifs et de principes stratégiques clairs (la rupture avec le PS, c’est le préalable), agissons dans nos villes pour bâtir des initiatives communes.

Clarifions les points (certains seront polémiques , comme l’euro et la sortie de l’UE – pour ma part je pense que la sortie de l’euro est une boulette politique).

Mais effectivement, débattons, non pas sur des murs, des sites, des blogs, des trucs virtuels (et surtout pas pour écrire ou publiez des conneries à la santerre).

Débattons en vrai, en organisant dans nos villes des journées de débats thématiques, des groupes de travail, des éditions de blogs locaux.

Rassemblons, croisons les expériences. Ne commettons pas l’erreur des grands rassemblements spectacles
où dans les fait seul(e) les vedettes auto proclamées, les généraux sans troupes mais spécialistes des effets de manches pourraient tenir le haut du pavé…
Mais ne nous vautrons pas non plus dans le localisme. Quant un rassemblement est constitué localement, il doit lui-même établir ses relations, multiples, avec d’autres collectifs FDG. (communications horizontales).
Au passage, certains et certaines auront reconnu la vraie notion de fédéralisme. Celui qui organise en partant du terrain, qui unifie sans centraliser ni hiérarchiser.

Quant au virtuel, il ne peut servir qu’à une chose : faire des contacts qui deviendront ensuite réels.

Un exemple : aujourd’hui, pas plus le site du PG, du PC que le site d’Ensemble ne sont capables de proposer une liste des collectifs Front de Gauche.

Agissons, échangeons les informations et pourquoi pas, montons un blog spécialement dédié à la construction, au développement de ces collectifs.

Il n’y a que cela qui compte, le reste, c’est de la bave de crapaud…(encore une provoc, mais j’aime bien, au moins ca fait le buzz comme on dit aujourd’hui).

Régis, militant de Ensemble (anti stal, autogestionnaire, fédéraliste, républicain, libertaire, pro féministe, anti raciste, antifasciste, anticapitaliste, socialiste au sens noble et historique du terme, syndicaliste, … ca c’était pour Martelli).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s