Où il est question de « débat argumenté »…

Sur un fil Facebook, je lis une personne de mes contacts se plaindre de constater un  « anticommunisme primaire ».

Je lis ses propos et les nombreux commentaires à sa suite.

Je constate alors que celle-là même qui dénonçait un anticommunisme primaire n’est pas loin d’être coupable de la même « inconséquence » (je préfère utiliser un terme moins infamant) dans ses accusations à l’encontre cette fois de Jean-Luc Mélenchon. D’autant que sur son mur apparaissent des publications tendant à prouver que JLM n’est pas celui qu’il prétend être. En publiant des interventions ou des citations de JLM datant de nombreuses années, qu’il a eu maintes fois depuis l’occasion de réformer, cette personne fait oeuvre malhonnête. Elle s’inscrit, comme tant d’autres, dans l’armée de ceux qui n’ont pour objectif que de tuer JLM, en le salissant, en déformant sa pensée, en caricaturant ses propos, en mentant à son sujet. Ce n’est pas un bon point de départ pour que je considère amicalement les personnes qui se comportent ainsi et qui, ensuite, viennent jouer les vierges effarouchées. Quand on donne des coups, il ne faut pas s’étonner d’en recevoir en retour…

Alors, j’ai eu envie de réagir. Et je l’ai fait avec rugosité :

« Eh bien, s’il existe peut-être des anticommunistes primaires (quoique cette accusation soit d’une stupidité sans nom et ne révèle, chez ceux qui la manient, qu’une vacuité intellectuelle), ils ont leurs pendants chez celles et ceux qui sont hostiles à JLM…

Et vous qui dénoncez l’anticommunisme et qui le voyez dans toute critique du PCF, vous ne faîtes pas avancer le débat et finalement vous venez vous aussi, à l’égard de JLM, sur le terrain où les propos les plus crétins et mensongers se substituent au débat rationnel et argumenté… »

Puis, après que j’ai envoyé ces flèches, un commentateur a publié cela : « Moi je suis pour le débat argumenté. Je m’en fiche de la personne de Mélenchon. Je dis juste que demander au gens de se battre pour une sixième république c’est se moquer du monde. Gattaz sera ravi de vous offrir une sixième république!! Et je reproche aussi à JLM son nationalisme profond, sa référence constante à l’idée de Patrie, et son anti germanisme primaire contraire aux valeurs internationalistes du mouvement ouvrier. J’ai des citations sous le coude pour ceux qui doutent. »
Franchement, vous avez le sentiment que ce dernier commentaire repose sur des « arguments » ?
Franchement, vous avez le sentiment que ce commentateur alimente un « débat argumenté » comme il disait vouloir le faire ?

Moi pas vraiment. Alors j’ai répondu ceci :

« Nous n’avons donc pas grand chose en commun et tes « arguments » s’apparentent plus à des accusations injustifiées et infamantes qu’à des éléments de débat rationnels.

Je me fiche que la personne de JLM ne t’importe pas. C’est bien ton droit et cela ne me pose en soit aucun problème.

Par contre, il est complètement idiot de dire de JLM qu’il est « antigermaniste primaire » et puis il serait bon pour le débat « argumenté » justement qu’un désaccord ne donne pas lieu immédiatement à l’accusation infamante de pensée « primaire »… En fait, c’est celui qui porte ce genre d’attaque qui met en évidence son incapacité à « argumenter » justement pour préférer des formules de discrédit. Pour reprendre la formule que, ce matin même, JLM a employée à propos de Hollande, je dirais qu’accuser quelqu’un d’être « anti-ceci primaire » (diverses variations existent sur ce thème) c’est être « un planqué de l’esprit ». JLM dénonce une certaine Allemagne mais apporte bien des arguments à l’appui de sa démonstration. Il a bien des amis en Allemagne. Ces Allemands-là qui pensent comme lui, sont-ils eux aussi des anti-germanistes primaires ?

Proposer la 6e République c’est « se moquer du monde » dis-tu ? Et « même Gattaz la proposerait » selon toi.

Ah bon ? C’est que tu ignores tout de notre projet constitutionnel et à ta place je me sentirais ridicule d’affirmer de telles inepties. Renseignes-toi mieux sur ce que cette 6e République signifie et tu comprendras combien ton propos est grotesque.

JLM est un « nationaliste profond » dis-tu ensuite ? Et tu lui reproches de parler de « patrie » ? Tu oublies de préciser que lorsqu’il utilise ce dernier terme, c’est toujours avec la précision suivante : patrie « républicaine des Français ». Ce qui change un peu le sens du mot… Et tu devrais relire Jaurès qui avait exprimé quelques idées forces sur ce sujet. Par exemple celle-ci, concise : « Un peu d’internationalisme éloigne de la patrie ; beaucoup d’internationalisme y ramène » ou encore celle-là plus développée : « C’est dans les nations indépendantes que l’internationale a ses organes les plus puissants et les plus nobles. On pourrait presque dire : un peu d’internationalisme éloigne de la patrie ; beaucoup d’internationalisme y ramène. Un peu de patriotisme éloigne de l’Internationale ; beaucoup de patriotisme y ramène. Je veux donc, une fois de plus, préciser ma pensée sur ce grand sujet : je crois que l’existence des patries autonomes est nécessaire à l’humanité. Je crois notamment que la disparition ou la domestication de la France, serve d’une volonté étrangère, serait un désastre pour la race humaine, pour la liberté et pour la justice universelles. »

À moins que tu ne juges aussi Jaurès comme un nationaliste. Ce genre de propos inconséquents semble indiquer que tu dois t’inscrire dans cette mouvance selon laquelle toute prétention à raisonner dans le cadre de la nation, le seul cadre démocratique qui a fait ses preuves, est le signe du nationalisme. Une fois de plus c’est une erreur, voire une accusation infamante de plus. Le nationalisme est étranger à la philosophie de JLM ou des militant-e-s du PG. Romain Gary disait que le patriotisme était l’amour des siens alors que le nationalisme c’était la haine des autres. Nous nous inscrivons dans cet esprit. Nous sommes internationalistes mais comme il n’existe aucun organe de démocratie mondiale, nous ne pouvons faire fi du cadre national, d’autant plus que le cadre européen est devenu une dictature capitaliste et impérialiste et belliciste.

Bref, je constate que sur des sujets fondamentaux, nous divergeons radicalement mais ce qui me désole, ce n’est pas tant ça que de voir que bien que tu prétendes vouloir le débat argumenté, les éléments que tu mets en avant sont malhonnêtes et inexacts.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s