Partons du projet collectif et non des personnalités et nous aurons remis la lutte en ordre de « bataille » !

Texte de ma camarade Christine DUPLAISSY

* * * * *

Suite à un débat sur André Chassaigne et sur sa jalouse vindicte contre Jean-Luc Mélenchon…

Et si les PC ont continué leurs alliances contre nature partout en province et de plus belle pour les Départementales, ça doit être aussi « la faute à Simonnet » (Paris) ou « à Mélenchon » (moi je dirais plutôt la faute à Coquerel, mais moi je fustige aussi ces histoires de personnes !

Non, les gens ! Ça n’est pas un problème de personnes, mais de CONVICTIONS politiques et de PROGRAMME ! Je m’explique.

De toutes façons, tant que le PC, comme « Ensemble », comme le PG, n’auront pas rompu définitivement, localement comme nationalement, avec le « social-néo-libéralisme » et ne seront pas revenus au programme alternatif fondamental « L’Humain d’Abord » (à creuser et travailler encore, on est d’accord !) programme COLLECTIF, à l’origine, et qui est une vraie avancée vers la rupture anti-capitaliste, la population, soit se résignera, soit cherchera une « alternative » ailleurs et gare à tout le monde si c’est l’alternative de la Haine !!!

Mais personne ne va donc se poser la question de POURQUOI la droite et son extrême font le plein de leurs voix (qui plafonnent et n’augmentent guère si l’on y regarde de près !) & de POURQUOI, NOUS, feu le FDG, qui aurions dû représenter L’ALTERNATIVE, nous n’avons réussi à « convaincre » 50% d’électeurs/trices qu’à RESTER CHEZ eux et elles (ou voter blanc/nul dans le « meilleur » des cas !!!) ?

Cette abstention massive n’est PAS de droite et se refuse farouchement à l’extrême-droite ! Ces gens-là (dont je fais partie !) n’attendent qu’une chose : qu’on leur propose de construire une alternative clairement affranchie des vieilles « alliances » traditionnelles rances et mortifères ! Et surtout clairement affranchie des deux partis de « gouvernement » P$ et €€LV qui ne savent qu’acheter un semblant de paix sociale en organisant méthodiquement le turn-over de la misère afin de maintenir à flot le système capitaliste qui ne sait que se régénérer de crises en crises ! Deux partis également pro-système U€, dont il faut sortir au plus viiiiite !!!

Ça n’est pas un problème de « personnes », on n’en est plus là : y’a le feu au lac, là ! Et ça n’est même plus une image : c’est l’effrayante réalité « gaz de schiste » / et-ou nucléaire, et ZAD à « détruire » de leur point de vue, que P$ et €€LV soutiennent, tout comme UMP-FN/UDI-MODEM !

C’est un problème de choix de société !!! Décidons nous-mêmes de QUELLE SOCIÉTÉ nous voulons demain pour nos mômes (& pour ce qu’il nous reste de temps à vivre !), de QUELLE constitution nous voulons pour ne plus reproduire les aberrations d’un Monarque républicain et de son « staff » (qui ne peut même plus s’appeler un « État » vu qu’il est entièrement à la botte et au service de la finance et de l’impérialisme US !

Reprenons NOTRE SOUVERAINETÉ ET NOTRE INDÉPENDANCE ! Et ensuite, nous devrons décider, puisque la 5ème ripoux-blique nous y oblige une dernière fois, de quelle personne mérite notre confiance, suffisamment pour porter notre programme vers son succès. Et dès que celle-ci ou celui-ci aura accompli son mandat, nous lui demanderons de nous rendre les clés. Gentiment d’abord… Mais s’il faut montrer les dents et le/la révoquer, la nouvelle Constitution nous en donnera le droit et nous n’hésiterons pas !

Voilà, à mon sens, rien ne vaut la rupture franche, publique et totale d’avec P$, €€LV et toutes celles et ceux qui nous jouent les « grandes orgues » du « sentimentalisme de gôgôche » pour mieux nous museler, ce qui, perso, désormais, me laisse de marbre !!!

Partons du projet collectif et non des personnalités et nous aurons remis la lutte en ordre de « bataille » !

Publicités

2 réflexions sur “ Partons du projet collectif et non des personnalités et nous aurons remis la lutte en ordre de « bataille » ! ”

  1. QUAND CELA SE PASSE CŒUR A CŒUR !

    Je soutiens franchement ce texte de Christine Duplaissy, qui a le mérite de la clarté et tranche avec la langue de bois des aménagements entre « amis » que j’entends trop, y compris dans notre camp.

    Son langage cash est une bénédiction car tout le reste de nos tentatives pédagogiques comme diplomatiques sont restées « lettres mortes ».

    Ma décision personnelle est qu’en juillet prochain j’y verrai plus clair dans mes attaches, ferai mes colonnes et solderai les comptes. Personne ne m’aura fait plus de mal que ce que mes désillusions vis à vis du PS m’ont fait. Mal d’abord à mon socialisme. Ce que j’entrevois ici me déconnecte de plus en plus de me relier à un appareil, quel qu’il soit. Il y a du fatalisme dans la question. L’espoir est irrémédiablement déçu.

    Je sais que dans les sphères où j’évolue habituellement, la question de notre pedigree de gauche, telle que le demande Christine, n’est que très peu reconnue, même si cela se dit en off. Ce n’est pas ainsi qu’ a été entreprise la révolution citoyenne en Amérique Latine. Aucunement. Quel que soit le contexte, les concitoyens ont espéré après nous aux présidentielles de 2012. Ils ont été déçus par nos consignes de vote du second tour, mais aussi par ce qui est dénoncé une fois de plus dans le lien.

    Qui est Christine ? Le modèle même de la militante qui ne lâche rien à ses principes. Courageuse et combattante malgré les faillites successives de son corps, qui sait aimer, souffrir, mais recommencer à croire encore en l’étoile des valeurs qui l’ont construite. Cela lui permet d’être sans concessions, surtout en regard des enjeux actuels, sans précédent.

    Issue d’une longue lignée de communistes dont elle ne supporte plus les ultimes outrages commis dans les élections par l’appareil, ce qui aurait certainement achevé son grand-père, lui-même alors engagé fermement dans les luttes.

    Comment se sent Christine aujourd’hui ? Elle découvre que les petits calculs se sont généralisés dans tous les groupes du Front de Gauche qui ne peut même plus nommer les listes électorales, mais ce n’est pas grave, on continue à le maintenir sous oxygène…

    Jour après jour et quels que soient les attaches, j’entends parler de démission. Mais on reste sourd, comme le PS est resté sourd, qui ne peut plus se glorifier d’être le 1er parti de France, ni même le deuxième. Le FN qu’il a fabriqué lui est passé devant.

    Voilà l’évidence.

    Après tout, cosmopolite surtout comme Christine d’ailleurs, je ne me suis senti Française que sur le tard, ayant comme Jean-Luc Mélenchon, demeuré Outre-Mer. Ma famille s’est mélangé et porte avec une grande réussite les couleurs de la France métisse. Je reste plus que jamais une exilée, dans la mesure où je ne retrouve pas dans les comportements d’ici, la force d’indignation, de révolte, d’engagement et de dévouement à la cause que dans l’hémisphère Sud, on cultive pour des questions de survie.

    Dommage. Je trouvais finalement que ce pays était magnifique, particulier, universel, et en cela je partage le souffle du ci-dessus et son engagement républicain, car dans mon enfance et mon adolescence, la France, à des milliers de kilomètres, était regardé autour de moi non pas comme un sale pays colonialiste, mais comme la patrie des Droits de l’Homme. Je ne sais plus en définitive ce que ce pays est devenu dans sa corruption généralisée et sa décadence civilisationnelle. Mais ce que je sais, c’est que d’autres pays prennent le relais, ailleurs, en se battant pour instaurer la démocratie et le progrès raisonné. En refusant d’être notre poubelle.

    Claire BOUTHILLON

  2. Suis tout a fait ok avec toi chis. Moi je voterai par le parti de de gauche qui ce rapprochera le plus clairement de l humain d abord. Et si on pouvait retravailler dessu ca serait bien. Maintenant si aucun programme me conviendra je ferai ou ne ferai pas ce qui sera logique.
    A bon enttendeurs … rappelez vous le resultats des derniers votes… et noubliez pas que vous etes tete de liste que pour nous representer et representer une programme. Si vous voulez un désintérêt continuez comme ca. Mais comment et pk on eut lieu la 2ieme guerre et la 1ere guerre mondiale et 1789 et les annees suivente et mai 68 …
    Un jour les francais en auront marre et prendront les armes en esperent que se sera les bulletins de vote et
    un changement de regle du jeux du fonctionnement du pays et donc d etat pour un une france qui montre l exemple et plus d humanité. Qu on ne ce demande plus pourquoi il est ecris LIBERTÉS ÉGALITÉ FRATERNITÉ sur nos batiments

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s