Les plus grands discours (selon moi) de Jean-Luc Mélenchon

Parmi les centaines de discours délivrés depuis des années par Jean-Luc Mélenchon, il y a ceux qui nous font vibrer au moment où ils sont prononcés mais que le temps passant finit par effacer, et puis il y a ceux qui marqueront l’Histoire.
*

Dans cette seconde catégorie, je classe entre autres (liste évidemment non exhaustive et sans doute subjective ) :

*

celui de la Bastille le 18 mars 2012 sur l’indispensable changement de régime politique et institutionnel avec l’avènement d’une 6e République sociale et authentiquement démocratique ;

*

celui du Prado à Marseille le 14 avril 2012 axé sur l’ouverture nécessaire de la France envers le Sud et les peuples de la Méditerranée ;

*

celui de la Porte de Versailles du 19 avril 2012 en clôture de la campagne électorale pour l’élection présidentielle (dans lequel Jean-Luc Mélenchon prononce son serment : « (…)Sur mon honneur, jamais je ne me dédierai du drapeau que vous m’avez confié, du message que vous m’avez demandé de porter, de la grande et noble cause que nous avons fait vivre ensemble. Ni à vendre, ni à acheter, ni à domestiquer. Avec mes camarades, nous serons ET POUR TOUJOURS, la force AUTONOME, INDÉPENDANTE, EXIGEANTE, QUI NE SE MARCHANDE PAS, qui ne tripote rien sur les coins de bistrot, qui ne s’arrangera avec PERSONNE D’AUTRE QU’AVEC LE PEUPLE LUI-MÊME ET AVEC SON PROPRE PROGRAMME ! ») ;

*

celui du 21 septembre 2012 au Panthéon en l’honneur du 220e anniversaire de la fondation de la République française ;

*

celui du 11 novembre 2013 sur la guerre et la paix à Barbaste en Lot-et-Garonne ;

*

– celui du 29 août 2015 en clôture du Remue-méninges du Parti de Gauche axé sur la géopolitique, la paix, la souveraineté et l’indépendantisme français ;

celui du 9 décembre 2015 aux Invalides à Paris sur le nouvel indépendantisme français ;

*

celui du 17 décembre 2016 au Lamentin (Martinique) axé sur la géopolitique, la paix et l’outre-mer ;

*

celui de Florange le 18 janvier 2017 axé sur la question de l’industrie et du monde ouvrier ;

*

celui de Champagney le 4 février 2017 sur la fin de l’esclavage ;

*

celui du 5 février 2017 à Lyon et à Paris (en hologramme) sur les quatre nouvelles frontières de l’humanité : la mer, le virtuel, l’espace et le savoir ;

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s