Passer du « CONTRE » au « POUR » – Quelques exemples [liste non exhaustive]

Certains nous reprochent parfois, à nous les INSOUMIS-E-S, d’être toujours “CONTRE” et jamais “POUR”. D’autres, n’osant généraliser autant le propos, se limitent à dénoncer que nous soyons bien plus souvent “CONTRE” que “POUR”.

J’imagine que ces gens-là n’ont pas souvent lu nos contributions…

J’imagine que ces gens-là n’ont, de notre projet L’Avenir en commun et des 41 livrets qui en détaillent maints aspects, que l’image d’Épinal conçue chez nos adversaires…

J’imagine que ces gens-là ignorent tout des centaines d’heures de conférences, exposés, interventions en tout genre de Jean-Luc Melenchon depuis plus d’une décennie et des milliers voire plutôt dizaines de milliers de pages d’écrits de son crû publiées sur son blog ou sur divers organes de presse depuis trois décennies…

J’imagine que ces gens-là n’ont jamais pris le temps de s’intéresser vraiment à ce que pouvaient dire, écrire et faire toutes ces personnalités de talent qui ont épaulé depuis des années Jean-Luc Mélenchon…

J’imagine que ces gens-là n’ont jamais daigné ouvrir leur curiosité pour s’intéresser vraiment à ces millions de citoyens ordinaires qui ont décidé de soutenir Jean-Luc Mélenchon, avant-hier au PS et notamment au sein du mouvement “Pour la République Sociale”, hier au Parti de Gauche, aujourd’hui à la France insoumise…

Non, pour ces gens-là, nous sommes irrémédiablement des trublions ne sachant que nous plaindre, contester, refuser, dénoncer, critiquer, agresser…

Pour ces gens-là, définitivement, nous sommes les représentants et les acteurs d’une faune étrange, représentant un ordre ancien disparu, donc condamnée à disparaître mais qui, hélas pour eux, refuse de mourir dans le silence et même pire, semble bien s’être redressée et avancer, malgré les coups de fouet des dominants, malgré la mitraille que l’on reçoit de toutes parts, malgré les coups de nos ennemis et de nos concurrents, malgré les trahisons de certains que nous croyions pourtant des “nôtres”…

Oui, pour ces gens-là, nous sommes de véritables nuisibles et d’ailleurs vous aurez constaté de vous-mêmes qu’ils nous traitent bien comme tels. Ils nous nassent avant de nous courser, de nous gazer et de nous enfermer. Ils nous montrent du doigt. Ils nous mettent au ban de la société.

Parfois même – mais oui ! – ces gens-là nous tuent. Après nous avoir extorqué le peu de biens que nous avions ; après nous avoir jeté dans la précarité, le chômage de longue durée ou à répétition ; après nous avoir imposé parfois la faim, le froid et la privation de tout ce qui est nécessaire à une vie digne ; après nous avoir dépossédés de nos conquis sociaux et même de certains de nos droits les plus fondamentaux pourtant constitutionnellement ou internationalement reconnus.

Ces gens-là ont même réussi ce prodige d’introduire dans nos têtes qu’ils avaient raison sur tout, que notre sort ne relevait que de notre inconséquence, et donc que nous n’avions aucune légitimité à nous plaindre.

Ces gens-là ont réussi à obtenir de nous que nous ne croyions plus en nous, que nous pensions toujours avoir tort, que nous nous résignions collectivement, que nous considérions la lutte non seulement comme perdue mais pire comme illégitime.

Ces gens-là ont réussi à conduire la France – et plus largement l’Europe et le monde – à un point que personne n’aurait imaginé hier : ce point où l’on a le sentiment, reposant sur un faisceau d’indices tout à fait objectifs, que l’Histoire a fait marche arrière et que l’on a collectivement, en France, en Europe et dans le monde, régressé au point que l’on revoit des maux disparus depuis des décennies ou dont l’intensité qui avait été fortement réduite a repris sa course folle.

Ces gens-là, en France, en Europe et dans le monde, ce sont eux les véritables nuisibles de l’humanité. Car non contents de nous tuer, de nous opprimer, de nous mystifier, de nous convaincre de notre inutilité voire de notre dangerosité, eux qui sont si attachés à la défense du capital, eux qui sont si hostiles aux dettes qui pèsent sur les générations futures, ils entament dangereusement le “capital” que les éléments naturels avaient offert à l’humanité et dévastent à ce point le berceau des êtres humains qu’ils pourraient bien être les fossoyeurs de l’humanité. De plus en plus de consciences s’alarment du danger. Ces derniers jours, on lisait, dans la revue National Geographic, un article posant la question suivante: “L’homme survivra-t-il à la 6e extinction massive ?” Cette interrogation fait froid dans le dos et ne fait que donner davantage de crédit à tous les collapsologues qui loin d’être de vulgaires Nostradamus prédisant la fin du monde, sont très souvent de véritables scientifiques percevant tous les signes d’un effondrement de notre société humaine.

Voir entre autres sur ce sujet :

1/ ces livres : Les cinq stades de l’effondrement par Dmitri Orlov, et Comment tout peut s’effondrer de Pablo Servigne et Raphaël Stevens

2/ ces vidéos : celle sur l’ouvrage précité d’Orlov et celle de la conférence avec Pablo Servigne et Vincent Wattelet (écopsychologue)

Or, NOUS, les INSOUMIS-E-S, si nous dénonçons, critiquons, contestons, refusons, disons “NON”, exprimons que nous sommes “CONTRE” ce qui se fait, nous n’avons peut-être pas la même pensée complexe que celle du pharaon p’tit mac’ mais nous ne sommes pas pour autant inaptes à une pensée construite, fouillée, dense, cohérente, aboutie.

Et au-delà des nécessaires abstractions théoriques qui constituent l’essence même d’une pensée, nous ne sommes pas avares non plus de contre-propositions constituant cette fois des alternatives radicales très concrètes. Sauf que ce que nous proposons ne colle pas avec les intérêts catégoriels très étroitement définis de la caste oligarchique qui contrôle la France, l’Europe et bien des pays du monde… Ceci doit sans doute expliquer pourquoi l’on nous présente presque toujours comme les indécrottables râleurs, les éternels insatisfaits, ou les “rien”, les “fainéants”, les “cyniques”, les “branleurs” et autres mots si doux de celui qu’un certain Brice Couturier – un plumitif adepte de la flagornerie de cour, sévissant au sein de la rédaction du canard Le Point – vient de décrire comme… “Un Président philosophe” (c’est le titre – tout à fait sobre vous en conviendrez j’en suis sûr – de son dernier ouvrage, publié le 15 novembre 2017 aux éditions de l’Observatoire).

Je me suis amusé à vous livrer ci-dessous quelques-unes de ces réflexions-propositions que nous portons, au sein de #LaFranceInsoumise et qui démontrent que nous partons bien d’une dénonciation de l’existant que nous percevons comme odieux pour justifier une alternative que nous jugeons préférable pour le bonheur de tous.

POUR LA SOUVERAINETÉ POPULAIRE.

Donc POUR la sortie de l’UE !

Donc POUR la mise en oeuvre de nouvelles alliances et solidarités européennes et internationales !

*

POUR LA DÉMOCRATIE.

Donc POUR la sortie de la 5e République !

Donc POUR l’invention d’un nouveau régime que nous appellerions 6e République mais qui serait surtout la première véritable démocratie !

*

POUR L’INTERNATIONALISME ET LA PAIX.

Donc POUR la sortie de l’OTAN !

Donc POUR la promotion de nouvelles alliances reposant sur la souveraineté politique, économique et diplomatique des peuples impliqués et de tous les autres peuples du monde !

*

POUR LA FIN DE L’ALIGNEMENT SUR L’EMPIRE !

Donc POUR l’affranchissement d’avec la diplomatie et la stratégie bellicistes et impérialistes des États-Unis et de leurs larbins du monde « occidental » !

Donc POUR le développement d’une alternative géopolitique globale radicale à la domination occidentale du monde actuel !

*

POUR DES POLITIQUES PUBLIQUES D’INTÉRÊT GÉNÉRAL !

Donc POUR la sortie du capitalisme !

Donc POUR l’invention d’alternatives de développement économique et de progrès social basées sur nos territoires locaux : circuits courts, monnaies locales, mise en œuvre de solutions radicalement alternatives aux principes et aux règles de fonctionnement du capitalisme !

*

POUR LA PAIX CIVILE EN FRANCE !

Donc POUR un respect exigeant de la laïcité et POUR le rassemblement du peuple derrière sa devise républicaine !

Donc POUR une action énergique contre TOUS les communautarismes et POUR la reconstruction d’un contrat social républicain dans notre pays !

*

POUR QUE L’HUMANITÉ PUISSE AVOIR LE DROIT DE SURVIVRE SUR TERRE !

Donc POUR une sortie du nucléaire et de TOUTES les énergies polluantes et non renouvelables !

Donc POUR un engagement financier, technique, politique, diplomatique, éducatif et culturel massif en faveur de la bifurcation de notre modèle de production et de vie !

*

POUR QUE LES CITOYENS DISPOSENT D’UN APPAREIL CULTUREL DE NATURE À PERMETTRE LEUR ÉMANCIPATION !

Donc POUR une éducation « nationale » et « populaire » ambitieuse offrant gratuitement à tous les citoyens les moyens pour acquérir la culture, les savoir et les savoir-faire utiles à la vie dans le monde actuel et à la connaissance du monde ancien.

*

POUR QUE LA FRANCE CONTRIBUE AU DÉVELOPPEMENT DES PAYS MOINS AVANCÉS QUE NOUS !

Donc POUR la refondation des institutions de l’ordre international !

*

POUR DES ÉCHANGES INTERNATIONAUX BASÉS SUR LA LOYAUTÉ ET L’ÉQUITÉ.

Donc POUR la fin des accords de libre-échange !

Donc POUR la mise en œuvre d’une organisation mondiale du commerce radicalement refondée pour qu’elle ne soit plus une arme exclusivement entre les mains des dominants mais l’organe de règlement pacifique des différends et des situations déloyales et inéquitables grâce auquel les dominés pourront faire respecter leurs droits.

*

POUR LE RESPECT DE LA SOUVERAINETÉ POPULAIRE ET TERRITORIALE DE TOUS LES PEUPLES DU MONDE EN GÉNÉRAL, D’AFRIQUE EN PARTICULIER !

Donc POUR la fin de la politique criminelle de la Françafrique !

Donc POUR une véritable politique d’aide au développement des pays africain et des autres continents !

*

POUR QUE LA FRANCE DEVIENNE ENFIN UN VÉRITABLE AMI ET ALLIÉ DES PEUPLES PALESTINIEN ET ISRAÉLIEN !

Donc POUR une action diplomatique énergique contre les gouvernements criminels d’Israël !

Donc POUR une reconnaissance de l’État palestinien et l’ouverture d’une ambassade palestinienne en France et française en Palestine !

*

POUR QUE LES PAYS DE LA FRANCOPHONIE SAISISSENT LA FORCE DIPLOMATIQUE QU’ILS AURAIENT S’ILS AGISSAIENT PUISSAMMENT ET DE CONCERT POUR ASSURER LA PROMOTION DE LA LANGUE ET DES CULTURES FRANCOPHONES !

Donc POUR l’abandon de l’anglais comme unique vecteur de communication, de culture et de formation des consciences dans nos pays !

*

Il serait possible de poursuivre encore et encore…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s