Colère !

Désolé de retourner le couteau dans la plaie mais je crois, comme bien de mes ami-e-s, que le peuple français a commis en mai 2017 une énooooooooooorme connerie en votant Macron pour éviter Le Pen !

Marine Le Pen n’aurait pas pu faire le moindre mal à notre pays parce que si elle avait été élue contre Macron en mai 2017, jamais elle n’aurait pu gouverner car jamais elle n’aurait eu de majorité pour le faire en juin. Son « pouvoir » aurait donc pris fin à peine quelques jours après son investiture et il y a tout lieu de penser que le quinquennat Le Pen aurait pris fin dès le mois de juin car une majorité parlementaire hostile aurait pu, sans trop de mal, avec le soutien populaire massif qui aurait forcément existé alors, forcer Marine Le Pen à la démission, ce qui aurait ouvert un nouveau cycle électoral…

La Présidente Le Pen aurait donc, d’entrée de jeu, dès les élections législatives, été transformée en inaugurateur de chrysanthèmes comme on le disait des Présidents de la IIIe République…

Et on n’aurait pas vécu les malheurs que nous a déjà infligés p’tit mac’ depuis un an…

Et le peuple serait massivement sorti dans les rues dès le soir du 2nd tour…

C’est ce que j’ai expliqué plusieurs fois lors de la séquence électorale de l’an dernier et je ne suis pas le seul à l’avoir fait… Des gens très nombreux et souvent de grands esprits ainsi que des personnalités éminentes avaient tenu le même discours.

Mais le peuple électeur n’a rien voulu savoir. Tels des lapins tétanisés par les phares d’une voiture roulant vers eux ou tels des moutons que l’on dirige vers l’abattoir, les électrices et les électeurs, incité-e-s de tout côté, y compris par les leaders de la Gauche, y compris par une partie non négligeable du sommet de la France insoumise, se sont précipité-e-s dans la solution que tout le système préconisait, après qu’il ait bien préparé le terrain pour qu’on en soit là, notamment en truquant les opérations électorales du 1er tour pour rejeter Mélenchon hors du second tour.

Si les électrices et électeurs s’étaient comporté-e-s en citoyen-ne-s éveillé-e-s plutôt qu’en moutons affolés, si ces gens avaient fait fonctionner un tant soit peu leur cerveau au lieu de se livrer aux effets d’une panique irrationnelle, ces membres du peuple souverain auraient compris le piège que l’oligarchie leur avait tendu et ils auraient discerné que l’épouvantail à moineaux Le Pen n’était là que pour verrouiller l’élection triomphale du p’tit mac’, lequel n’était que le dernier avatar du système, l’exécuteur du moment des caprices et des névroses de notre oligarchie et de leurs clones d’ailleurs qui, en fait, ne constituent qu’une seule et même classe mondiale contre laquelle il va bien falloir nous unir et agir de concert…

Puisque le piège était de nous forcer à voter Macron, eh bien il fallait refuser d’obtempérer. Moi, j’ai fait preuve d’insoumission. Je ne me suis pas résolu à voter Macron, fut-ce avec des gants et en me bouchant le nez ! J’ai refusé cette mascarade. Je me suis abstenu pour leur dire « merde ».

Hélas, un trop grand nombre des nôtres ont choisi de voter Macron et ont contribué à lui donner la légitimité légale attendue. Ils portent une lourde responsabilité de l’avoir fait.

C’est à cause d’eux que nous subissons ce qu’il nous inflige depuis un an.

Le peuple français qui a élu p’tit mac’ au second tour, après qu’aient été truqués les résultats du 1er tour, loin de se raviser aux Législatives et de le dévitaliser d’office en lui opposant une majorité hostile, a confirmé son choix et lui a offert une majorité massive qui lui donne tous les droits d’agir comme il veut, y compris celui de se torcher avec cette majorité qui lui est acquise quoi qu’il fasse, ce qui ne distingue en rien ces gens-là des membres des sectes dans leur relation à l’égard de leur gourou !

Oui, c’est vrai que je n’ai toujours pas digéré cette connerie abyssale qu’a faite le peuple français en mai 2017 et j’ai toujours un profond ressentiment contre les leaders qui n’ont pas eu le discours qu’il aurait fallu tenir l’an dernier. Tous ceux qui nous ont appelés à voter Macron, quelles qu’aient pu être leurs motivations affichées, me restent en travers de la gorge. Et jamais plus je ne leur ferai confiance. En cette circonstance, il fallait appeler le peuple à refuser ce chantage – cette « prise d’otages » électorale – et prôner l’abstention de masse ou, à la rigueur, le vote blanc et non considérer comme légitime et acceptable de voter Macron.

Oui, j’ai la haine ! Plus je vois Macron dévaster notre pays, plus je le vois détruire ce qui fait la France, plus j’en veux à celles et ceux qui n’ont pas été à la hauteur du moment l’an dernier !

On me dit d’oublier le passé et de ne regarder que vers l’avenir mais à ignorer ou à oublier sans cesse le passé, on ne fait que le répéter.

Quand je vois des leaders de la France insoumise copiner de nouveau avec des baltringues tels que Pierre Laurent, Benoît Hamon et leurs potes (Maurel notamment), j’ai à la fois la nausée et la rage au coeur !

Ces gens-là sont nos amis, me dit-on ! Ils pensent comme nous sur bien des sujets ! Ah bon ? C’est sans doute pour cela que jamais les Socialistes dits “de gauche » n’ont soutenu Mélenchon. C’est sans doute pour cela que les communistes de Pierre Laurent se sont employés si souvent et depuis si longtemps à saboter l’oeuvre politique et stratégique de Mélenchon. C’est sans doute pour cela que Hamon a envoyé tant de flèches assassines contre Mélenchon depuis des années et lors de la séquence électorale présidentielle en particulier. Et même encore récemment, notamment à propos de la question européenne.

Mélenchon ne pourra gagner seul me dit-on. Et la France insoumise ne peut pas être victorieuse si elle ne fait pas de compromis et qu’elle n’accepte pas d’alliance me dit-on.

Foutaises !

Déjà, Mélenchon n’est pas seul. Sept millions d’électrices et d’électeurs l’ont choisi lors du 1er tour, bien plus qu’en 2012 !

Et la France insoumise, mouvement représentant une tendance politique vaincue aux élections et largement minoritaire à l’Assemblée Nationale, rassemble pourtant, aujourd’hui encore, un nombre de militant-e-s que beaucoup de partis rêveraient d’avoir à leur service !

Et la France insoumise ne gagnera pas en tissant des alliances avec des personnalités baltringues ou des partis moribonds en voie de putréfaction, mais en parlant au peuple dans sa globalité, en se mettant à son service, en accomplissant un travail d’éducation populaire et de réveil citoyen, en ayant un discours et des projets clairs (ce qui, hélas, n’est pas le cas sur certains sujets délicats) et en se tenant à l’écart des personnalités et des partis que les Français conchient.

Les Français ne veulent plus du PS fut-il « born-again » dans le mouvement « Générations » et ils ne veulent donc plus de ses leaders. Exit Hamon, Maurel et les autres baltringues de ce parti ! Ce n’est pas à nous de leur redonner une légitimité. Or c’est ce qu’on est en train de faire en s’affichant avec eux !

Hamon et sa bande de potes nous font croire qu’ils sont avec nous dans le combat social mais il a été ministre d’un gouvernement qui a préparé le travail de sape mené par Macron.

Il faut être bien naïf et donc irresponsable pour salir la France insoumise en s’affichant avec lui !

Le combat social que l’on doit mener en ce moment pour vaincre Macron suppose bien plus que Mélenchon et le sommet de la France insoumise travaillent activement avec des leaders syndicalistes de terrain ou avec certains de leurs représentants les plus crédibles (je pense bien plus à un Mickaël Wamen qu’à un Philippe Martinez) et à mener, avec des intellectuels de combat tels que Frédéric Lordon ou Bernard Friot, de fructueuses discussions pour densifier, affermir et crédibiliser encore davantage le projet porté par la France insoumise, que de faire salon, fut-ce dans un train, avec un Pierre Laurent ou un Benoît Hamon.

Nous n’avons plus le droit à l’erreur or c’en est une que de préférer la compagnie de ces derniers à celle des autres !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s