Archives pour la catégorie 40.D- Publications de mon amie Christine Duplaissy

Pour renverser le processus de destruction massive des hommes et de la planète, faisons connaître le projet de la France insoumise « L’Avenir en commun » et faisons élire Jean-Luc Mélenchon – Par Christine Duplaissy le 30/01/2017

Ce billet a été publié par Christine Duplaissy, ma camarade de lutte au sein de la France insoumise, sur son mur Facebook.

*

Les « thèmes » de notre programme de la France Insoumise, « L’Avenir en commun » ne sont pas , comme je le lis ici ou là, notamment chez nos adversaires, « les thèmes de Mélenchon », mais les thèmes issus d’une lente maturation, et d’un projet collectif, élaboré et affiné depuis 2012, partagé et soutenu par plus de 210 000 personnes (à ce jour), et des centaines de groupes d’appui, & porté brillamment par notre candidat.

Candidat, en quelque sorte, choisi par tous ceux qui avaient, dans un premier temps, fin 2015, fait circuler une pétition citoyenne (& non pas partisane, c’est-à-dire que cette pétition n’émanait aucunement d’un parti politique, pas même du PG), lui demandant de bien vouloir les représenter, eux et leurs idées, aux présidentielles.

C’est au vu de l’abstention grandissante de citoyens désemparés (& principalement de la « vraie gauche » !) qui ne se sentaient plus « représentés » par aucun candidat, ni programme d’aucun parti à toutes les élections intermédiaires, des tentatives citoyennes de rassemblement , du vaste mouvement social contre la loi El Khomry, de la répression brutale des robocops du gouvernement P$, de l’expérience novatrice et du bilan alternatif qu’ont représentés les « Nuits debout », et du mandat « historique » de Hollande qui a ENFIN révélé à quel point l’appareil et les hommes qui constituent ce parti (TOUS, sans exception !) sont de droite, que Monsieur Mélenchon a définitivement compris que le « dégagisme » a atteint son point de « non-retour » en France.

Et c’est seulement après les 50 000 premiers clics de soutien qu’il a confirmé accepter d’être le candidat d’un vaste mouvement, dépassant largement le cadre d’un parti politique dont (là, c’est seulement mon avis personnel) quel que soit le parti, la forme actuelle est en voie d' »obsolescence programmée ».

Le paysage électoral de la présidentielle 2017 s’éclaircit considérablement.

Le P$ agonise et c’est tant mieux, & seuls deux choix de sociétés se présentent :

1) le – très gravement toxique et libéral – capitalisme financier (thatchérien/
École de Chicago/U€), et guerrier (OTAN)

versus (contre) :

2) notre projet écosocialiste et collectif, qui remet l’intérêt général humain et la sauvegarde de son écosystème au coeur des préoccupations économiques et sociales, en redonnant, aux peuples qui la voudront pour leurs nations (dont la nôtre) leur souveraineté populaire !

Pour résumer : il y aura l’unique chance de commencer à renverser le processus de destruction massive des hommes et de la planète, c’est-à-dire le programme de la F.I. versus TOUS les autres, « Hamonistes » compris.

On ne nous fera pas deux fois le coup du « discours du Bourget », griffonné à la hâte sur un coin de table pour nous contrer en 2012, le tout dans un contexte fait pour terrifier et faire reculer le peuple : le « syndrôme Mérah » !!!

Comme on dit chez les Berbères, « la deuxième fois que tu te fais avoir, c’est de ta faute » !

Voilà : de temps en temps, ça fait du bien de replacer les choses dans leur contexte et de remettre le débat sur le fond !

La seule possibilité, en 2017, d’amorcer enfin un basculement du capitalisme et de tout ce qui nous détruit, en France (et ailleurs), c’est de commencer par élire le président Jean-Luc Mélenchon, puis de le soutenir par toutes les formes possibles de soutien populaire (élections parlementaires, référendums, manifestations et grèves) car, face à toutes les agressions dont le Capital va concentrer les forces contre nous, Monsieur Mélenchon aura besoin, une fois élu, du poids énorme du soutien de tout son peuple, pour imposer notre projet face aux forces terribles qui voudront nous stopper.

Mais, étape par étape :

– d’abord intensifions notre action d’Insoumis au coeur de la FI ; faisons-la grandir et popularisons plus fort encore notre programme (en continuant de l’affiner) et notre candidat.

– Puis faisons élire Jean-Luc Mélenchon et laissons donc tous les autres caïmans politiques en pleine dégénérescence s’entre-dévorer dans leur marigot !

Pourquoi le FdG (se) perd. Par Christine Duplaissy

Parce que nous ne nous soucions (je dis « nous » car j’y inclus mon propre parti !) que d’alliances électorales dans la perspective de continuité d’institutions d’une 5ème république pourrie !! Les 4 millions de voix de 2012 se sont envolées car elle étaient venues à nous dans une perspective très claire du programme l’Humain d’Abord, dans une perspective de rassemblement réellement DE GAUCHE EN RUPTURE RADICALE avec les institutions existantes !!!
Or, depuis les législatives, nous ne nous soucions plus que d’alliances électorales avec des partis ou mouvements de traîtres, qui ont donné toutes les preuves de leur perversité, que ce soit le PS et/ou EELV (j’excepte Grenoble qui est à mes yeux un cas PARTICULIER car M. Piole s’est lui-même mis en rupture des baronnies locales (comme quoi quand la rupture est franche, assumée et consommée, ça marche !!!). Mais nous avons abandonné en route, et le programme élaboré à la base dans des comités locaux (je le sais, j’en faisais partie !), et le manifeste écosocialiste, pour ne plus parler qu’ELECTIONS et « alliances » !!! Or, le peuple, dans son non-vote (1er « parti de France » !) a été TRÈS CLAIR : les institutions (donc les « élections ») de la 5ème république, il n’en voit plus l' »utilité », instinctivement, les gens sentent qu’elles lui sont néfastes, même !!!
Le peuple n’a pas (ou peu !!!) voté. Reste le terrain des luttes sociales! !! Et là : que faisons-nous, au lieu d’être sur ce terrain ??? (oui :- oui, j’ai lu, comme tout le monde : on pond des « communiqués de soutien » ! Oh la la : youpiii ! Quelle « subversion » ! Quelle belle de façon d’être « sur le terrain » !!! ) ? Au lieu d’être dans les piquets de grève, à diffuser aux grévistes nos exemplaires des programmes l’Humain d’Abord, tout le FdG (ce qu’il en reste !), réuni et dispo pour le faire, au lieu de proposer justement des comité locaux pour en discuter, de ces propositions du FdG, sur les services publics, sur les régies publiques, sur le ferroutage, sur les politiques culturelles !?? Qu’est-ce qu’on fait, mais : QU’EST-CE QU’ON FAIT ? :… On propose des « alliances » électorales pour 2015 !!!
Alors même qu’on n’est pas d’accord sur le découpage à la hussarde de Hollande/Valls, on « envisage » quand même les régionales de 2015 (donc, de fait, on « entérine » !!!) ! Mais vous croyez que les cheminots ou les intermittents, ils envisagent les régionales de 2015 ??? Ils et elles ne savent même pas s’ils pourront bouffer DEMAIN, après la grève !!! Alors hein, les régionales de 2015 !!! Qu’est-ce qu’ils et elles s’en tapent !!!
Je suis dégoûtée, révoltée !! Je ne suis pas au PG et au FdG pour préparer des campagnes électorales et me battre pour des « postes », dans des élections dans lesquelles je SAIS (parce que je travaille dans une collectivité locale !!!) que nos élu-e-s ne serviront A RIEN !!! La preuve : à quoi ont-ils/elles servi, jusqu’à présent ??? A voter des « vœux » ??? A accepter de voter les budgets d’austérité, tout ça parce que justement, il y a des « alliances » avec des traîtres que nos « élu-e-s » Fdg ne veulent pas « vexer » ??? !!! Ont-ils/elles profité de cette tribune publique qu’est une assemblée nationale, départementale, municipales, pour rappeler haut et fort que dans le programme « L’Humain d’Abord », qui est un programme anti-austéritaire, il y a d’autres solutions et alternatives proposées !?? Non ! JAMAIS !!! 
Eh bien : je REFUSE, dorénavant, de participer à TOUTE CAMPAGNE électorale dans laquelle je n’aurai pas à défendre le programme « L’HUMAIN D’ABORD » et le « Manifeste écosocialiste » ! Pour moi, ces deux programmes se complètent et forment un projet alternatif qui est un socle MINIMUM ! Et notamment, la révocabilité des élu-e-s par le peuple à mi-mandat !!! C’est la seule façon de convaincre la population de retourner aux urnes parce qu’enfin, son vote lui semblera vraiment « UTILE » et décisionnel !!! Donc, perso, je ne me battrai plus pour un retour en arrière !! Etre progressiste, ça veut dire AVANCER et non RECULER !!! Ça suffit d’attendre que les messieurs-dames du PS et d’EELV soient « prêt-e-s » ! Ils/elles ne le seront jamais, car ils/elles ne se battent pas pour une société alternative du bien-vivre, mais bien pour leurs petits avantages particuliers ! Sinon, il y a longtemps qu’ils/elles auraient lu, analysé et ACCEPTE NOTRE PROJET !!! Mais « désobéir aux traités » !! Voyons donc : c’est trop pour ces petit-e-s marquis-e-s couard-e-s !!! Ils/elles auraient trop à y perdre !!! Je n’irai pas « au combat » avec ces gens qui n’ont pas le « couteau entre les dents » mais qui savent parfaitement bien (je dirais même qui sont payé-e-s POUR !) manier le coup de poignard DANS LE DOS !!!