Archives du mot-clé citations

Mes citations favorites…

 

« Celui qui attend qu’on le libère restera un esclave toute sa vie. » Dimitris PAPACHRISTOS

« La lutte est la palpitation de l’existence, au rythme du sang dans nos veines, de la tête aux pieds, réveillant nos vies moribondes. » Yannis YOULOUNTAS

« Il n’y a rien de plus dangereux pour le système qui nous opprime que l’utopie mise en actes. Rien de plus menaçant, de plus inquiétant, de plus insupportable pour les tyrans politiques et économiques qui ont transformé le monde en marchandise et l’être humain en esclave résigné. Rien qui ne soit plus à surveiller, à balayer, à occulter. Rien qui ne soit plus à faire taire, à laisser sous silence, et même à faire disparaître. (…) L’enjeu est ici de parvenir à montrer que des alternatives sont possibles et désirables. Donner à voir, comprendre, éprouver, désirer. Motiver la volonté de changement et l’action concrète dans ce but. Lutter contre ce qui nous empêche de vivre, en mettant l’accent sur la solidarité, l’auto-organisation et la libération sociale. » Dimitra ANTONOPOULOU et Vangelis NANOS, extrait de la préface au livre « Exarcheia la noire – Au cœur de la Grèce qui résiste » par Yannis YOULOUNTAS (Photos de Maud YOULOUNTAS) aux éditions Libertaires, 2ème édition mars 2014 (ISBN 9782919568437)

« Les libertés ne se donnent pas, elles se prennent. » Pierre KROPOTKINE

« Le peuple n’obtient que ce qu’il prend. » Louise MICHEL

« Quand tout semble figé, il suffit parfois de se mettre en mouvement pour que les choses changent. » Tatiana JARZABEK

« Ce n’était pas obligatoirement mieux avant mais ça pourrait être pire demain. » Jean-Claude SICHEL

« Lorsque notre nourriture, nos vêtements, nos toits ne seront plus que le fruit exclusif de la production standardisée, ce sera le tour de notre pensée. Toute idée non conforme au gabarit devra être éliminée. » John STEINBECK

« On ne change jamais les choses en combattant la réalité existante. On le fait en inventant un autre modèle qui rend, de fait, l’ancien obsolète. » Buckminster FULLER (architecte, designer inventeur et auteur états-unien 1895-1983)

« On ne peut pas demander a ceux qui ont créé un problème de trouver la solution à celui-ci. » EINSTEIN

« Quand les hommes ne peuvent plus changer les choses, ils changent les mots.» Jean JAURÈS

« Une civilisation qui s’avère incapable de résoudre les problèmes que suscite son fonctionnement est une civilisation décadente.» Aimé CÉSAIRE

« Quand le monde entier se tait, une seule voix peut faire la différence. » Malala YOUSAFZAI

« Les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts mais par ceux qui n’abandonnent jamais. » Franck NICOLAS

« Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, mais parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles. » Sénèque

« Il arrive souvent de ne rien obtenir parce que l’on ne tente rien.» Jacques DEVAL

« Celui qui n’a pas d’objectifs ne risque pas de les atteindre. » Sun Tzu

« On commence par dire : cela est impossible pour se dispenser de le tenter, et cela devient impossible, en effet, parce qu’on ne le tente pas. » Charles FOURIER

« J’ai fait tous les calculs. Ils confirment l’opinion des spécialistes : notre idée est irréalisable. Il ne nous reste qu’une chose à faire : la réaliser. » Pierre-Georges LATÉCOÈRE (le fondateur de la poste aérienne transcontinentale)

« Toutes les grandes évolutions significatives de l’humanité ont d’abord été rêvées. » Robert BLONDIN

« On s’étonne trop de ce qu’on voit rarement et pas assez de ce qu’on voit tous les jours. » Madame de GENLIS

« Il vaut mieux être haï pour ce que l’on est, plutôt qu’aimé pour ce que l’on n’est pas.» André GIDE

« La seule façon de te sauver toi-même, c’est de lutter pour sauver tous les autres. » Nikos KAZANTZAKIS (Alexis Zorbas, 1946)

«Qui donc oserait dire que le Tiers-état n’a pas en lui tout ce qu’il faut pour former une nation complète ? Il est l’homme fort et robuste dont un bras est enchainé. Si l’on ôtait l’ordre privilégié, la Nation ne serait pas quelque chose de moins, mais quelque chose de plus. Ainsi qu’est ce que le Tiers-État ? Tout, mais un tout entravé et opprimé. Que serait-il sans l’ordre privilégié ? Tout. Mais un tout riche et florissant. Rien ne peut aller sans lui, tout irait infiniment mieux sans les autres.» SIÉYÈS

« Le langage politique est destiné à rendre vraisemblables les mensonges, respectables les meurtres, et à donner l’apparence de la solidité à ce qui n’est que vent. » Georges ORWELL

« La dictature parfaite aurait les apparences de la démocratie ; une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s’évader ; un système d’esclavage où, grâce à la consommation et au divertissement, les esclaves auraient l’amour de leur servitude. » Aldous HUXLEY

« Aucun homme n’a reçu de la nature le droit de commander les autres. » DIDEROT

« Dieu se rit des hommes qui se plaignent des effets dont ils chérissent les causes. » BOSSUET

« Quand tu te fais avoir une seconde fois, c’est de ta faute…» Proverbe berbère

« C’est par la désobéissance et la rébellion que l’homme a progressé.»  Oscar WILDE

« Il ne faut jamais lutter contre les hommes mais contre le système. » Nelson MANDELA

« Comme souvent cependant, au voisinage immédiat des demeurés, il y a les cyniques – et les idéologues. » Frédéric LORDON

« Il faut allier le pessimisme de l’intelligence à l’optimisme de la volonté » Romain ROLLAND (citation très souvent attribuée à tort à Antonio GRAMSCI ; elle a été fait empruntée à l’écrivain Romain ROLLAND, comme GRAMSCI l’atteste lui-même dans ses Cahiers de prison).

« La fortune sourit aux audacieux. » VIRGILE

« L’oeil voit seulement ce que l’esprit est préparé à comprendre. » Henri BERGSON

« Quand les événements vous échappent, feignez d’en être les instigateurs.» Jean COCTEAU

« Prenez tout très au sérieux à l’exception de vous-même. » Rudyard KIPLING

« Croire en l’histoire officielle, c’est croire des criminels sur parole. » Simone WEIL

« Il y a deux Histoires : l’Histoire officielle, mensongère, qui nous est enseignée, et l’Histoire secrète où se trouvent les vraies causes des évènements, une Histoire honteuse. » Honoré de BALZAC

« Le passé n’est qu’un prologue. » William SHAKESPEARE

« Qui contrôle le passé contrôle l’avenir et qui contrôle le présent contrôle le passé. » Georges ORWELL

« Celui qui ignore son histoire est condamné à la revivre » THUCYDIDE

« Ignorer le passé, c’est demeurer un enfant toute sa vie » CICÉRON

« Ignorer l’histoire, c’est ignorer le loup qui est derrière la porte » John LE CARRÉ (cité par l’amiral Claude GAUCHERAND, Journée du PG sur la défense, samedi 1er février 2014)

« On ne peut prédire les évènements qu’après qu’ils se sont produits. » Eugène IONESCO

« L’avenir n’est pas ce qui va arriver mais ce que nous allons en faire. » Henri BERGSON

« L’utopie n’est pas l’irréalisable, mais l’irréalisé. » Theodore MONOD

« L’utopie est ce qui n’a pas encore été essayé. » Theodore MONOD

« L’utopie est la vérité de demain. » Victor HUGO

« L’avenir est une porte, le passé en est la clé.» Victor HUGO

« Un autre monde existe, il est dans celui-ci. Soyons courageux. Allons le chercher. » Paul ÉLUARD

« L’espérance est un risque à courir. » Georges BERNANOS

« L’homme ne peut découvrir de nouveaux océans tant qu’il n’a pas le courage de perdre de vue la côte. » André GIDE

« On peut aussi bâtir quelque chose de beau avec les pierres qui entravent le chemin. » Johann Wolfgang von GOETHE

« Pour ouvrir de nouveaux sentiers, il faut être capable de s’égarer.» Jean ROSTAND

« Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. » Étienne de LA BOÉTIE

« Les peuples n’ont jamais que le degré de liberté que leur audace conquiert sur la peur. » STENDHAL

« Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n’est pas victime mais complice. » Georges ORWELL

« La conséquence de notre apathie à l’égard des affaires publiques est que nous nous trouvons dirigés par des hommes malfaisants.» PLATON

« Le langage politique est conçu pour que les mensonges paraissent vrais. » Georges ORWELL

« Un tyran n’a de pouvoir de nuire qu’autant que les hommes veulent bien l’endurer. » Étienne de LA BOÉTIE dans le Discours de la servitude volontaire

« La plus grande force des tyrans est l’inertie des peuples. » Nicolas MACHIAVEL

« Il n’y a point de plus cruelle tyrannie que celle qu’on exerce à l’ombre des lois et avec les couleurs de la justice. » MONTESQUIEU

« Même sous la constitution la plus libre, un peuple ignorant est esclave. » Nicolas de CONDORCET

« L’ignorance et la bêtise du peuple font la force du dictateur. » Alexandre SOLJENITSYNE

« Un flocon de neige ne pèse rien, mais quand des milliers de flocons de neige s’abattent sur une branche de cerisier, alors la branche plie et casse. » Proverbe chinois

« Some people see things as they are and they say « why ? ». I dream things that never were and I say « why not ? » – Traduction : « Certaines personnes voient les choses comme elles sont se demandent « pourquoi ? ». Moi, je rêve de l’impossible et je me dis « pourquoi pas ? »  » George Bernard SHAW (poète irlandais)

« La religion est un transport collectif que je ne prends pas. Je vais vers Dieu à pied. » Kamel DAOUD

« L’essentiel est sans cesse menacé par l’insignifiant. » René CHAR

« Il n’y a pas longtemps, c’étaient les mauvaises actions qui demandaient à être justifiées, aujourd’hui ce sont les bonnes. » Albert CAMUS

« J’apprends que le gouvernement estime que le peuple à « trahi la confiance du régime » et « devra travailler dur pour regagner la confiance des autorités ». Dans ce cas, ne serait-il pas plus simple pour le gouvernement de dissoudre le peuple et d’en élire un autre ? » Bertold BRECHT

 « It is the essence of responsibility to put the public good ahead of personal gain. » – Traduction : « C’est dans la nature même de la responsabilité de placer l’intérêt général, le bien public, bien avant tout avantage personnel » Robert Francis KENNEDY

« Nos vies valent mieux que leurs profits. » – Slogan du NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste).

« Ce qui m’effraie, ce n’est pas l’oppression des méchants, c’est l’indifférence des bons. » Martin LUTHER-KING

« Plus dangereux que le bruit des bottes, le silence des pantoufles. » Martin NIEMÖLLER

« Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. » Albert EINSTEIN

« Si tu es neutre en situation d’injustice, alors tu as choisi le côté de l’oppresseur. » Desmond TUTU

« Il n’y a jamais eu que deux partis à prendre : celui des oppresseurs et celui des opprimés.» Paul NIZAN

« Les barricades n’ont que deux cotés. » Elsa TRIOLET

« Le principal fléau de l’humanité n’est pas l’ignorance mais le refus de savoir. » Simone de BEAUVOIR

« On peut aisément pardonner à l’enfant qui a peur de l’obscurité, mais la vraie tragédie de la vie, c’est lorsque les hommes ont peur de la lumière. » PLATON

« Je pense depuis longtemps que si un jour les méthodes de destruction de plus en plus efficaces finissent par rayer notre espèce de la planète, ce ne sera pas la cruauté qui sera la cause de notre extinction, et moins encore, bien entendu, l’indignation qu’éveille la cruauté, ni même les représailles et la vengeance qu’elle s’attire, mais la docilité, l’absence de responsabilité de l’homme moderne, son acceptation vile et servile du moindre décret public. Les horreurs auxquelles nous avons assisté, les horreurs encore plus abominables auxquelles nous allons maintenant assister, ne signalent pas que les rebelles, les insubordonnés, les réfractaires sont de plus en plus nombreux dans le monde, mais plutôt qu’il y a de plus en plus d’hommes obéissants et dociles. » Georges BERNANOS

« Si vous n’êtes pas vigilants, les médias arriveront à vous faire détester les gens opprimés et aimer ceux qui les oppriment. » MALCOLM X

« Être libre, ce n’est pas seulement se débarrasser de ses chaînes ; c’est vivre d’une façon qui respecte et renforce la liberté des autres. » Nelson MANDELA

« L’éducation est l’arme la plus puissante que vous pouvez utiliser pour changer le Monde. » Nelson MANDELA

« Plus les hommes seront éclairés, et plus ils seront libres. » VOLTAIRE

« Ceux qui ferment la voie aux révolutions pacifiques ouvrent en même temps la voie aux révolutions violentes. »  John F. KENNEDY

« Treason doth never prosper ; what ‘s the reason? Why, if it prosper, none dare call it treason »  – Traduction : « Trahison jamais ne prospère. Pourquoi ? Parce que si elle prospère, nul ne la nomme trahison. » John HARINGTON (poète anglais du XVIe siècle)

« Ce pays avec ses institutions appartient aux gens qui le peuplent. Chaque fois qu’ils deviendront insatisfaits du gouvernement en place, ils pourront exercer leur droit constitutionnel pour le changer ou leur droit révolutionnaire pour le renverser. »  Abraham LINCOLN – Premier Discours Inaugural, 4 mars 1861

« Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs. » Article 35 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1793

« We hold these truths to be self-evident, that all men are created equal, that they are endowed by their Creator with certain unalienable Rights, that among these are Life, Liberty and the pursuit of Happiness. — That to secure these rights, Governments are instituted among Men, deriving their just powers from the consent of the governed, — That whenever any Form of Government becomes destructive of these ends, it is the Right of the People to alter or to abolish it, and to institute new Government, laying its foundation on such principles and organizing its powers in such form, as to them shall seem most likely to effect their Safety and Happiness. » – Traduction : « Nous tenons pour évidentes les vérités suivantes : tous les hommes sont créés égaux ; ils sont dotés par leur Créateur de droits inaliénables ; parmi ces droits se trouvent la vie, la liberté et la recherche du bonheur. Les gouvernements sont établis parmi les hommes pour garantir ces droits, et leur juste pouvoir émane du consentement des gouvernés. Chaque fois qu’un gouvernement devient destructeur de ces droits, le Peuple a le droit de le combattre ou de l’abolir et d’instituer un nouveau gouvernement dont les fondations reposent sur ces principes et dont l’organisation des pouvoirs  empêche qu’il ne puisse porter atteinte à la sécurité et au bonheur du peuple. » –  Déclaration d’Indépendance des États-Unis d’Amérique, 4 juillet 1776 (2ème paragraphe)

« Ami, si tu tombes, un ami sort de l’ombre à ta place. » –  Extrait du Chant des Partisans écrit par Joseph KESSEL et Maurice DRUON de l’Académie Française. Musique composée par Anna MARLY.

«  We refuse to believe that the bank of justice is bankrupt. » – Traduction : «  Nous refusons de croire que financer une politique de justice sociale mène à la banqueroute. » Martin LUTHER-KING

« For all those whose cares have been our concern, the work goes on, the cause endures, the hope still lives and the dream shall never die. » – Traduction : « Pour tous ceux dont nous nous sommes toujours préoccupés, le travail continue, la mission se poursuit, l’espoir demeure et jamais le rêve ne s’éteindra. » Edward Moore KENNEDY

« When you teach a man to hate and fear his brother, when you teach that he is a lesser man because of his color or his beliefs or the policies that he pursues, when you teach that those who differ from you threaten your freedom or your job or your home or your family, then you also learn to confront others not as fellow citizens but as enemies, to be met not with cooperation but with conquest; to be subjugated and to be mastered. » – Traduction : « Quand vous apprenez à quelqu’un à haïr et à craindre son prochain, quand vous lui enseignez qu’il est inférieur à vous en raison de la couleur de sa peau ou de ce en quoi il croit ou encore des idées politiques qui sont les siennes, quand vous enseignez que ceux qui sont différents de vous menacent votre liberté ou votre emploi ou votre maison ou votre famille, alors vous apprenez également à considérer les autres non pas comme des concitoyens avec qui on peut coopérer mais comme des ennemis qu’il faut vaincre en vue de les dominer et de les soumettre.   » Robert Francis KENNEDY

« We must admit the vanity of our false distinctions among men and learn to find our own advancement in the search for the advancement of others. We must admit in ourselves that our own children’s future cannot be built on the misfortunes of others. » – Traduction : « Nous devons admettre qu’il n’y a que de la vanité à établir de fausses distinctions entre les hommes et nous devons apprendre à trouver notre propre bonheur dans la recherche du bonheur des autres. Nous devons admettre que l’avenir de nos propres enfants ne peut pas être construit sur le malheur des autres.  » Robert Francis KENNEDY

« Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. » Martin LUTHER-KING

« Un peuple prêt  sacrifier un peu de liberté contre un peu de sécurité ne mérite ni l’une, ni l’autre et finit par perdre les deux ! » Benjamin FRANKLIN, 1706-1790, père fondateur des États-Unis, ambassadeur en France de septembre 1778 à mai 1785

« Il n’y a aucun mal à changer d’avis, pourvu que ce soit dans le bon sens. » Winston CHURCHILL, Premier Ministre du Royaume-Uni de mai 1940 à juillet 1945 puis d’octobre 1951 à avril 1955

« Ceux qui luttent ne sont pas sûrs de gagner mais ceux qui ne luttent pas ont déjà perdu. » Berthold BRECHT

« Ceux qui ne bougent pas ne sentent pas leurs chaînes. » Rosa LUXEMBOURG

« Ils ne savaient pas que c’était impossible alors ils l’ont fait. » Mark TWAIN

« Un individu conscient et debout est plus dangereux pour le pouvoir que dix mille individus endormis et soumis. » GANDHI

«  Je pense que les institutions bancaires sont plus dangereuses pour nos libertés que des armées entières prêtes au combat. Si le peuple américain permet un jour que des banques privées contrôlent leur monnaie, les banques et toutes les institutions qui fleuriront autour des banques priveront les gens de toute possession, d’abord par l’inflation, ensuite par la récession, jusqu’au jour où leurs enfants se réveilleront, sans maison et sans toit, sur la terre que leurs parents ont conquis. » Thomas JEFFERSON, un des pères fondateurs de la « nation » américaine, un des principaux rédacteurs de la Constitution, 3ème président des États-Unis (1801-1809)

« Peu importe la grandeur du mensonge, répétez-le assez souvent et les masses le considèreront comme la vérité. » John F. KENNEDY

« Dis quelquefois la vérité, afin qu’on te croie quand tu mentiras.» Jules RENARD

« Plus une société s’éloigne de la vérité, plus elle hait ceux qui la disent. » George ORWELL

« La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures. » Noam CHOMSKY

« Les plus grandes vérités ont toujours commencé par être blasphématoires. » George Bernard SHAW

« Toute vérité franchit trois étapes : d’abord elle est ridiculisée ; ensuite, elle subit une forte opposition ; enfin, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence. » SCHOPENHAUER

« C’est mentir qui favorise l’impression du complot. » Jean-Luc MÉLENCHON

« Celui qui ne hurle pas la vérité quand il la connaît se fait le complice des menteurs. » Charles PÉGUY

« Le Peuple est souverain au moment du vote et arrête de l´être le jour suivant. » Jean-Jacques ROUSSEAU

« Une banque vous prête un parapluie quand il fait beau et vous le reprend quand il pleut. » George Bernard SHAW (poète irlandais américain)

« Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles ! » William SHAKESPEARE

« Dans un monde où chacun triche, c’est l’homme vrai qui fait figure de charlatan. » André GIDE

« À une époque de supercherie universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire. » George ORWELL

« On peut tromper une partie du peuple tout le temps et tout le peuple une partie du temps, mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps. » Abraham LINCOLN

« La parole n’est pas faite pour couvrir la vérité, mais pour la dire. »  José MARTI

« Lorsque l’homme s’habitue à voir les autres porter les chaînes de l’esclavage, c’est qu’il accepte lui-même un jour de les porter. » Abraham LINCOLN – 1864

« Les États-Unis sont le seul pays à être passé de la barbarie à la décadence sans connaître la civilisation. » Albert EINSTEIN

« Les États-Unis eux-mêmes, par leur tendance croissante à agir de manière unilatérale et sans respect pour les préoccupations des autres sont devenus un État-voyou. » Robert McNAMARA (Secrétaire à la Défense des présidents KENNEDY et JOHNSON dans les années 60)

« Il est évident que les États-Unis sont un État voyou, agresseur et terroriste qui fait ce que bon lui semble. Le droit international ne représente pour eux qu’une aimable plaisanterie. Cet état de choses ne changera que lorsqu’il seront contraints par leur peuple. » Noam CHOMSKY

« Si noire que soit la nuit, jamais la lumière ne s’éteint, et si petite que soit la braise, c’est elle qui remet le feu à la plaine. » Victor Hugo (Les Misérables)

« Le sauvage n’est pas celui qui vit dans la nature mais celui qui la détruit. » Pierre RABHI

« Tout compromis repose sur des concessions mutuelles, mais il ne saurait y avoir de concessions mutuelles lorsqu’il s’agit de principes fondamentaux. » GANDHI

« On ne négocie pas avec l’oligarchie. Parce qu’on ne négocie pas la Patrie. Parce qu’on ne négocie pas la dignité. Parce qu’on ne négocie pas les principes.» Hugo CHAVEZ

« Dans la lutte, le plus important n’est pas ceux qui partent et qui nous quittent, mais uniquement ceux qui restent, car c’est avec eux que nous ferons la révolution. » Ernesto GEVARA dit « le Che »

« Il est dans l’intérêt d’un tyran de garder son peuple pauvre pour qu’il soit si occupé par ses tâches quotidiennes qu’il n’ait pas le temps à la rébellion. » ARISTOTE

« Il faut toujours viser la lune, car même en cas d’échec, on atterrit dans les étoiles. » Oscar WILDE

« Gardez-vous de redouter le choc des opinions, et les orages des discussions politiques, qui ne sont que les douleurs de l’enfantement de la liberté. » Maximilien ROBESPIERRE

« Les choses les plus immorales de tous les temps, sont l’impérialisme et le capitalisme. » Ernesto GEVARA dit « le Che »

« Certains changent de parti au nom de leurs principes, d’autres changent de principes au nom de leur parti. » Winston CHURCHILL

« Le bonheur est la seule chose qu’on est sûr d’avoir quand on l’a donné. » Raoul FOLLEREAU

« L’homme a peu de chances de cesser d’être tortionnaire pour l’homme, tant qu’il continuera à apprendre sur l’animal son métier de bourreau. » Marguerite YOURCENAR

« On peut juger de la grandeur d’une nation par la façon dont les animaux y sont traités. » GANDHI

« Les grandes richesses enfantent les excès qui corrompent tout à la fois ceux qui les possèdent et ceux qui les envient. »  Maximilien ROBESPIERRE

« C’est de l’enfer des pauvres qu’est fait le paradis des riches. » Victor HUGO

« L’ennemi, c’est celui qui fait flotter sa barque personnelle sur l’océan du malheur des autres. » Jean-Luc MÉLENCHON (discours suite à la marche pour la révolution fiscale, Paris, 1er décembre 2013)

« Ce que Paris conseille, l’Europe le médite. Ce que Paris commence, l’Europe le continue. » Victor HUGO (cité par Jean-Luc MÉLENCHON, dans le discours prononcé suite à la marche pour la révolution fiscale, Paris, 1er décembre 2013)

« Les grandes révolutions naissent des petites misères comme les grands fleuves des petits ruisseaux. » Victor HUGO dans « Choses vues »

« D’abord ils vous ignorent, ensuite ils vous raillent, puis ils vous combattent et enfin, vous gagnez. » GANDHI

« Quand vous commencez à penser par vous-même, vous leur faites peur, et ils s’efforcent de vous interdire tout contact avec l’opinion publique, de peur que si l’opinion publique vous écoute elle ne veuille plus les écouter. » MALCOLM X

« Lorsque le sage montre la lune, l’imbécile regarde le doigt. » CONFUCIUS

« Lorsque le maître se promène avec son chien de garde en laisse, l’imbécile regarde le chien. » Auteur inconnu

« Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. » VOLTAIRE

« La liberté consiste à pouvoir faire ce que permet la longueur de la chaine. » CAVANNA

« Il n’est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage.» PÉRICLÈS

« Faire de la publicité, c’est agiter un bâton dans l’auge à cochons. » George ORWELL

« Il n’est pas nécessaire d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer. » Guillaume DE NASSAU, prince d’Orange (initiateur et chef de la révolte des Pays-Bas espagnols contre le roi d’Espagne Philippe II, fils de Charles Quint. Cette révolte entraîna une volonté d’émancipation des États-Généraux (gouvernement) qui conduisit à l’indépendance des Pays-Bas du Nord, Provinces-Unies, alors que les Pays-Bas du Sud, la Belgica Regia, retombaient sous la domination espagnole après la guerre de Quatre-Vingts Ans).

« La politique est l’art d’écorcher le peuple sans le faire crier. » Élisée RECLUS (grand géographe)

« Vous avez voulu éviter la guerre au prix du déshonneur. Vous avez le déshonneur et vous aurez la guerre. » Winston CHURCHILL

« On ne doit jamais laisser se produire un désordre pour éviter une guerre ; car on ne l’évite jamais, on la retarde à son désavantage.»  MACHIAVEL

« Il arrive aux aigles de voler aussi bas que les poules, mais il n’arrive jamais aux poules de voler aussi haut que les aigles. » Auteur inconnu

« L’homme n’était pas destiné à faire partie d’un troupeau comme un animal domestique, mais d’une ruche comme les abeilles.  » Emmanuel KANT

« Tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser (…) il faut donc que le pouvoir arrête le pouvoir. » MONTESQUIEU

« La possession du pouvoir corrompt inévitablement la raison.  » Emmanuel KANT

« Ceux qui s’appliquent trop aux petites choses deviennent ordinairement incapables des grandes. » François de LA ROCHEFOUCAULD – Maximes.

« La chute des grands hommes rend les médiocres et les petits importants. Quand le soleil décline à l’horizon, le moindre caillou fait une grande ombre et se croit quelque chose » Victor HUGO

Les esprits supérieurs discutent des idées. Les esprits moyens discutent des événements. Les médiocres discutent des personnes.» Jules ROMAINS

« Les injustices existent parce que nous obéissons sagement à ceux qui les mettent en place. » Auteur inconnu

« Quand l’ordre est injustice, le désordre est déjà le commencement de la justice. » Romain ROLLAND

« La politique qui vise à garder la confiance des marchés perd la confiance du peuple. » Pierre BOURDIEU

« Les financiers ne font bien leurs affaires que lorsque l’État les fait mal. » TALLEYRAND

« Nous n’héritons pas de la Terre de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants. » Antoine de SAINT-EXUPÉRY

« Lorsque l’homme aura coupé le dernier arbre, pollué la dernière goutte d’eau, tué le dernier animal et péché le dernier poisson, alors il se rendra compte que l’argent n’est pas comestible. » Proverbe indien

« Celui qui sait prendre part courtoisement au banquet où il a été admis à s’asseoir, mais qui sait dire ensuite poliment et fermement à ses hôtes leurs quatre vérités, celui-là est un homme vraiment admirable. » Lu XUN

« Il faut introduire la vérité par effraction dans le cerveau de ceux qui ne veulent pas entendre. » Marcel SEMBAT

 Le patriotisme, c’est l’amour des siens, le nationalisme, c’est la haine des autres. » Romain GARY

« Le véritable exil n’est pas d’être arraché à son pays ; c’est d’y vivre et de n’y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer. » Edgar QUINET

« Un peu d’internationalisme éloigne de la patrie ; beaucoup d’internationalisme y ramène. » Jean JAURÈS

« L’internationalisme réel consiste moins dans le dépassement imaginaire des nations que dans la solidarité internationale des luttes nationales. Et dans leurs inductions mutuelles. » Frédéric LORDON (le 29 juin 2015 dans le Monde diplomatique, blog La pompe à phynance, article « L’euro ou la haine de la démocratie »)

« C’est dans les nations indépendantes que l’internationale a ses organes les plus puissants et les plus nobles. On pourrait presque dire : un peu d’internationalisme éloigne de la patrie ; beaucoup d’internationalisme y ramène. Un peu de patriotisme éloigne de l’Internationale ; beaucoup de patriotisme y ramène. Je veux donc, une fois de plus, préciser ma pensée sur ce grand sujet : je crois que l’existence des patries autonomes est nécessaire à l’humanité. Je crois notamment que la disparition ou la domestication de la France, au service d’une volonté étrangère, serait un désastre pour la race humaine, pour la liberté et pour la justice universelles. » Jean JAURÈS

« Les choses ne peuvent être imposées d’en haut. La renonciation internationale à la souveraineté doit venir du peuple et cette volonté doit être suffisamment affirmée pour que les délégués élus soient limogés s’ils échouent dans leur mission. » John Fitzgerald KENNEDY

« La guerre existera jusqu’à ce jour lointain où les objecteurs de conscience jouiront de la même réputation que les militaires. » John Fitzgerald KENNEDY

« Je suis convaincu que si les politiques s’intéressaient plus à la poésie et les poètes à la politique, le monde serait plus agréable à vivre. » John Fitzgerald KENNEDY

« Ce qui compte vraiment, ce n’est pas l’acte de courage ou de bravoure immédiat, mais tous ceux qui font face, jour après jour. Pas les patriotes d’un jour, mais ceux qui font preuve de volonté sur le long terme. » John Fitzgerald KENNEDY

« On croit mourir pour la patrie et en fait on meurt pour les industriels. » Anatole FRANCE

« Notre PIB comprend aussi la pollution de l’air, la publicité pour les cigarettes, et les courses des ambulances qui ramassent les blessés sur les routes. Il comprend la destruction de nos forêts et la destruction de la nature. Il comprend le napalm et le coût du stockage des déchets radioactifs. En revanche, le PIB ne tient pas compte de la santé de nos enfants, de la qualité de leur instruction, de la gaieté de leurs jeux, de la beauté de notre poésie ou de la solidité de nos mariages. Il ne prend pas en considération notre courage, notre intégrité, notre intelligence, notre sagesse. Il mesure tout, sauf ce qui fait que la vie vaut la peine d’être vécue. » Robert Francis KENNEDY

« En réalité, il semblerait que durant la guerre Froide, voire pendant la seconde guerre mondiale, ce pays [les États-Unis] soit devenu véritablement un État guerrier bâti sur la richesse, une structure de pouvoir dans laquelle les intérêts des puissances financières, les obsessions des chefs militaires et les phobies de dirigeants extrémistes ont à la fois dominé  et dicté la politique extérieure… Il semble également que des gens de ce pays soient, pour une grande part, réduits à la passivité, à la confusion, au ressentiment, à la frustration, à l’incurie et à l’ignorance, de sorte qu’ils suivent aveuglément n’importe quelle piste balisée pour eux par les médias de masse. » Thomas MERTON, cité par James W. DOUGLASS dans « JFK et l’indicible – Pourquoi Kennedy a été assassiné », Éditions Demi Lune, collection Résistances, septembre 2013

« Nous sommes confrontés, dans le monde entier, à une conspiration monolithique et impitoyable qui compte principalement sur des moyens secrets pour étendre sa sphère d’influence par l’infiltration plutôt que l’invasion, la subversion plutôt que les élections, l’intimidation plutôt que le libre arbitre, les guérillas de nuit plutôt que les armées en plein jour.

C’est un système qui a nécessité énormément de ressources humaines et matérielles dans la construction d’une machine étroitement soudée et d’une efficacité remarquable ; elle combine des opérations militaires, diplomatiques, de renseignement, économiques, scientifiques et politiques. Ses ramifications sont occultées et non publiées. Ses erreurs sont enterrées et ne font pas les gros titres ; on fait taire ses dissidents, on ne les glorifie pas ; aucune dépense n’est mise en question, aucune rumeur n’est imprimée, aucun secret n’est révélé. » John F. KENNEDY

« Le vrai gaullisme est à gauche ! » René CAPITANT

« Être de gauche c’est d’abord penser le monde, puis son pays, puis ses proches, puis soi. Être de droite, c’est l’inverse. » Gilles DELEUZE

« Quand l’extrême droite progresse chez les gens ordinaires , c’est d’abord sur elle même que la gauche doit s’interroger. » Georges ORWELL

« Être de gauche, c’est intellectuellement faire voir les tenants et les aboutissants du rapport de chantage et d’ultimatum [que le capital exerce sur le corps social] et politiquement, c’est forger le projet d’y mettre un terme ! » Frédéric LORDON dans Ce soir ou jamais (France 3), le 17 avril 2015

« D’un bout à l’autre, il s’agira de faire comme si le peuple palestinien, non seulement ne devait plus être, mais n’avait jamais été. C’est là – comment dire ? – le degré zéro du génocide : décréter qu’un peuple n’existe pas ; lui nier le droit à l’existence. »  Gilles DELEUZE

«  Les communistes ont une lumière dans l’œil que les autres non pas. » Richard BOHRINGER (le 23/06/2011 dans l’Huma)

« La Constitution ne fait pas de nous des hommes qui rivalisent pour le pouvoir, mais des hommes qui s’associent pour le progrès. »  John F. KENNEDY

« Contrôlez le pétrole et vous contrôlerez les nations. Contrôlez la nourriture et vous contrôlerez le peuple. Contrôlez la monnaie et vous contrôlerez le monde. » Henry KISSINGER

À propos de l’Italie mais cette réflexion peut, à mes yeux, s’appliquer de manière beaucoup plus générale :
« L’Italie n’est pas une simple expression géographique. Elle est un Pays, un État, une Patrie. Le fédéralisme  est une bonne chose s’il la consolide et une mauvaise s’il la désintègre ou l’affaiblit. La diversité et les particularismes sont le sel de la vie et de la liberté, mais seulement s’ils restent encadrés par une unité supérieure. » Klemens Wenzel von METTERNICH (Clément-Wenceslas de METTERNICH ; diplomate et homme politique autrichien qui consacra sa vie au maintien de la société d’Ancien Régime face au bouleversement qu’engendra la Révolution française puis au maintien de la position autrichienne et de l’équilibre des puissances). Cet homme n’est donc pas, précisément, de mes amis ou de mes références politiques et philosophiques. Il n’en demeure pas moins que la réflexion précitée correspond largement à ma propre vision de la dialectique État unitaire – décentralisation.

« Le mécanisme le plus précieux de la conscience est le discernement. Être capable, dans le fouillis des émotions légitimes qui, parfois, ouvrent l’esprit mais, parfois, le ferment, dans le fouillis des pulsions, des faits contradictoires, des choses que l’on croit avant même de s’être informé correctement, c’est-à-dire, contradictoirement – ce que l’on nomme, en quelque sorte, des préjugés – le discernement, c’est le travail d’une conscience adulte. Le discernement s’opère en fonction des points de repère et de référence qu’on trouve en soi-même par son éducation, par ses convictions, par le poids de l’expérience qu’on a pu acquérir. Plutôt qu’un troupeau affolé, la République rassemble des êtres conscients. La principale force de résistance dont nous disposons est celle-ci : réfléchir !» Jean-Luc MÉLENCHON, lors de sa conférence « Laïcité et paix civile » lundi 12 janvier 2015 au théâtre Dejazet à Paris.

« Les hommes politiques et les couches doivent être changés souvent. Et pour les mêmes raisons ! » George Bernard SHAW

« La pub créé le désir de consommer, le crédit en donne les moyens, l’obsolescence programmée en renouvelle la nécessité. » Serge LATOUCHE

« Le superflu est sans limites alors qu’on n’assure pas l’indispensable. » Pierre RABHI

« La politique, c’est la branche divertissement du complexe militaro-industriel.» Frank ZAPPA

« Celui qui diffère de moi, loin de me léser, m’enrichit. » Antoine de SAINT-EXUPÉRY

« C’est proprement ne valoir rien que de n’être utile à personne. » DESCARTES

« Chaque enfant qu’on enseigne est un homme qu’on gagne. » Victor HUGO

« Comme il est d’une suprême sottise d’exprimer une vérité intempestive, il est de la dernière maladresse d’être sage à contretemps. » ERASME

« Comment pourrait-on gouverner autrui quand on ne sait pas se gouverner soi-même ? » RABELAIS

« Être homme c’est précisément être responsable. C’est sentir, en posant sa pierre, que l’on contribue à bâtir le monde. » Antoine de SAINT-EXUPÉRY

« Il faut beaucoup de prodigues pour faire un peuple généreux, beaucoup d’indisciplinés pour faire un peuple libre, et beaucoup de jeunes fous pour faire un peuple héroïque. » Georges BERNANOS

« Il n’y a de véritable richesses que l’homme et la terre. L’homme ne vaut rien sans la terre et la terre ne vaut rien sans l’homme. » DIDEROT et D’ALEMBERT

« Je pense que l’indépendance appuie l’indépendance, qu’un peuple libre est une garantie pour un autre peuple libre ; je crois qu’on ne renverse pas une constitution généreuse, quelque part que ce soit sur le globe, sans porter un coup à l’espèce humaine tout entière. » François-René de CHATEAUBRIAND

« L’homme d’aujourd’hui est colossal par l’énormité des responsabilités qui pèsent sur lui, et minuscule devant l’immensité des tâches qui, de toutes parts, l’appellent. » Abbé Pierre

« La Bible est le plus beau succès de librairie que l’on ait vu ; et cela prouve que les hommes ne sont pas difficiles. »
Alain (Émile-Auguste CHARTIER)

« L’oligarchie, ce n’est pas la dictature, c’est le gouvernement par le petit nombre des puissants. Entre eux, ils discutent, réfléchissent, s’opposent, rivalisent. Ils font démocratie, mais entre eux, sans le peuple. Et quand la décision est prise, elle s’impose, même si l’on y mettra les formes en habillant avec un art consommé la procédure électorale et la discussion publique.

La classe ouvrière a perdu sa conscience unitaire, le peuple ne se voit plus comme tel, la société se croit une collection indistincte d’individus segmentée en communautés ethniques, religieuses, régionales ou sexuelles. L’oligarchie, elle, a une conscience de classe aiguisée, une cohérence idéologique sans faille, un comportement sociologique parfaitement solidaire. » Hervé KEMPF (extrait de « L’oligarchie ça suffit, Vive la démocratie » aux éditions Seuil)

« Ne cherchez pas à mener un débat avec des imbéciles. Ils vous rabaisseront à leur niveau puis vous battront sur ce terrain là avec leur expérience. » Mark TWAIN

« Être traité d’idiot par un imbécile est une volupté de fin gourmet.» COURTELINE

« Certaines évidences dites dans certaines circonstances prennent fâcheusement l’allure d’âneries ». André MALRAUX

« Ce qui compte ne peut pas toujours être compté, et ce qui peut être compté ne compte pas forcément. » Albert EINSTEIN

« Les mots servent à toucher les âmes quand les mains ne peuvent toucher les corps. Et j’en connais qui sont de véritables caresses. » Maximilien ROBESPIERRE

« La France d’en bas manque parfois de hauteur, mais la France d’en haut ne manque jamais de bassesse. » Georges COULONGES

« Un peuple de moutons finit par engendrer un gouvernement de loups. » Agatha CHRISTIE

 

Publicités